AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Margulies G. Fairchild [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Margulies G. Fairchild [Terminer]   Mer 19 Jan - 21:16

F i r s t † o f † A l l





    N o m ;;Je porte le nom de famille de mon père. C'est Fairchild et je le garderai jusqu'à ce que je me trouve quelqu'un. Mais est-ce qu'un fantôme peut se marier?
    P r é n o m ;;Un prénom. Tout le monde a un prénom même moi. Certains ont eu un prénom donné soit par un curé ou un médecin si celui-ci est orphelin. Mais c'est quand même rare. Le mien (les miens) a été donné par ma mère que j'adore. C'est Margulies Gisele.
    S u r n o m ;;Je n'ai jamais eu de surnom à part ceux que mes parents me donnaient et que vous ne serez pas. Sinon pour les noms, c'est à vous d'être inventif.
    G r o u p e ;; Même si je suis morte par les membres de la famille jalouse Ravenshill, je ne cherche pas à me venger. La vengeance est inutile à mes yeux alors je pleure ma mort dans un coin du manoir même si je me balade de temps en temps mais pas souvent.

    S e x e ;;Je suis de sexe féminin alors ça veut dire que je n'ai pas le sexe des hommes. Non, j'avais les menstruations à la place.
    O r i e n t a t i o n † s e x u e l l e ;;Dans mon vivant, tout le monde se croyait hétérosexuel. En fait personne ne se doutait qu'ils pouvaient être soit homosexuels ou bisexuels. Moi aussi avant je pensais que j'étais hétérosexuelle et je ne me posais pas de question sur la sexualité. C'était un tabou. Aujourd'hui, je me demande si je suis vraiment hétéro. Est-ce qu'il serait possible que je sois bisexuel ou homosexuel?
    A g e ;; J'avais seize ans quand je suis morte dans ce château et j'aurais seize ans pour l'éternité.
    D a t e † d e † n a i s s a n c e ;;Je suis née le trois Janvier 1847 et je suis morte le vingt-cinq mai 1863 (même si ce n'était pas important de le dire).

    L i e n s † f a m i l i a u x ;; Mes parents étaient des amis des Northwoods. C'est grâce à ça que j'ai été invité au bal mais c'est aussi à cause de ça que je suis morte de l'incendie causés par la famille rivale.



S o m e † I n f o r m a t i o n s


    U n e † c h o s e † q u i † t e † r e n d † h e u r e u x ;; Un levé de soleil arrive à me faire sourire de temps en temps même si j'ai peu de chance de le voir.
    T o n † b u t † d a n s † l a † v i e † ou † d a n s † l a † m o r t ;; C'est simple pour cas. Je veux trouver un moyen d'aller dans la lumière. Je veux trouver le repos éternel.
    T a † c o u l e u r † p r é f é r é e ;; Le bleu et le vert mélangés ensemble donnent une très belle couleur si c'est en quantité égale.
    N o i r † o u † b l a n c ? ;; Je suis blanche comme la neige. Je ne cherche pas la vengeance.
    C e † q u e † t u † a d o r e s † m a n g e r ;; J'adorais les gâteaux aux épices même si ma mère me disait de ne pas en manger souvent pour éviter de grossir.
    U n † l o i s i r ;; Étant une fille, je n'avais pas grand loisir et l'heure du thé n'était pas un loisir que je chérissais. Pour m'occuper, je cousais n'importe quoi vu que ma mère ne voulait pas que je me comporte comme une servante. Aussi, j'avais d'autres loisirs mais ils étaient considérés comme excentriques.
    U n † m o t ;; Un mot? Je ne sais pas quoi dire comme mot.
    U n e † p e r s o n n e † q u i † t ' e s t † c h è r e ;; Mes parents mais j'ignore où ils sont dans ce château. Je les ai cherché mais je ne les ai jamais trouvé.


L i f e † a n d † D e a t h


    C e † q u e † t u † a i m e s † e t † d é t e s t e ;; Dans ma vie, il y avait plusieurs choses que j’aimais et que je détestais. Parfois ça changeait. Les choses que j’aimais devenaient celles que je détestais le plus et vice versa. Cela dépendait de mon humeur surtout. Disons que j’étais très ambivalente et je le suis encore. Or, je vais vous énumérer uniquement les choses que j’aime et que je déteste vraiment pour vous faciliter la tâche. Mes parents étaient ce que j’aimais le plus. Je les respectais malgré qu’il arrive que je ne m’entende pas du tout avec l’un d’eux. En fait c’était plus avec ma mère qu’il y avait des tensions. Mon père était occupé par son travail alors, c’était ma mère qui faisait mon éducation. Parfois je l’aimais. Parfois je la détestais. Toutefois, je ne l’ai jamais méprisé. C’était ma mère et je lui devais du respect. De plus, c’était elle qui était là quand je lui contais mes problèmes. Alors c’est elle que j’aime le plus. Par la suite, j’adorais faire de la couture. Quand je ne recevais pas les enseignements qui me permettaient de devenir une vraie lady, je cousais. Quoi? N’importe quoi. Ça ne donnait jamais de quoi de précis. C’était toujours quelque chose qui pouvait m’être inconnu. Un long morceau d’un je-ne-sais-quoi. Ce que j’aimais le moins était l’heure du thé. Ce n’était pas le thé que je détestais mais les heures auquel il était obligatoire de le prendre. Ça avait tendance à m’énerver légèrement. Il y a aussi la chasse que je n’aime pas. Quand mon père partait à la chasse, je m’enfermais dans ma chambre pour ne pas voir ce qu’il ramenait. J’avais beaucoup de pitié pour les animaux. De plus, j’avais un chien qui me tenait compagnie. Mais là, il est mort et ça fait longtemps.

    T o n † c a r a c t è r e ;; Les gens autour de moi disent que je suis silencieuse maintenant. C’est ironique ! Je suis morte et un esprit ne fait pas vraiment de bruit à part s’il bouge des objets. Mais aussi, c’est que je n’essaie ne montrer que je suis dans une pièce en particulier. En fait, je reste discrète le plus souvent possible. Je ne veux pas parler à personne. Qu’il soit humain ou esprit. Qu’est-ce que j’aurais à leur dire aussi ? Rien. Je n’ai rien à dire sur mon passé et mon ancienne vie. Ma vie de fantôme ne me plait guère mais j’essaie de m’y habituer. Sinon, je pourrai être encore plus malheureuse que je ne le serai. Pour essayer de me remonter le moral, j’aide certaines personnes en difficulté malgré mon comportement associable. Cependant, il faut que je le voie sinon, je ne fais rien. Je ne peux pas aider si je ne vois pas ce qui se passe autour de moi. Pour me faire sourire, j’observe les végétaux poussés. Cela me fait plaisir mais aussi me fait mourir d’envie. Je n’arrive pas croire qu’eux vont vieillir alors que moi, je vais rester sous cette forme pour toujours. Ce n’était prévu que je meure ainsi. Qu’est-ce que j’aurais aimé pouvoir vieillir et avoir des enfants. Maintenant, ce n’est plus possible. De toute façon, je doute qu’un fantôme puisse accoucher. Je ne suis pas hypocrite parce que je n’aime pas l’hypocrisie. Cependant, je peux mentir. Je dis la vérité si j’en ai envie et je peux vous tromper cela mon bon-vouloir. Je peux garder des secrets si vous pouvez garder les miens. Cependant, je ne ferai pas une exception si vous me trahissez. Sauf que je ne suis pas méchante de nature. Je ne suis pas capable de me montrer cruel même avec les descendants des Ravershills .Ce n’est pas eux qui m’ont tué mais leurs ancêtres. Aujourd’hui, je suis rendue mélancolique et solitaire alors qu’avant…J’étais une fille enjouée avec un caractère plutôt excentrique malgré l’éducation que ma mère me donnait. Enjouée parce que j’étais souriante face à la vie et que je n’étais pas morte. Je jouais toujours quand j’en avais la possibilité. J’aimais beaucoup ça quand ma mère se joignait à moi. Excentrique à cause de mes passe-temps. Je me mettais à côté le nombre de brin d’herbe qui était dans un coin d’ombre. Je dansais sous la pluie avec mon parapluie, les pieds nus vêtu d’une simple robe blanche. Aussi, je me mettais à chanter la nuit des berceuses tout en m’assoyant sur le toit de la maison. Or je passais des nuits blanches. Toutefois, je faisais cela quand ma mère n’était pas à la maison. Quand elle était chez nous, elle m’observait toujours et il était impossible que je lui échappe. Alors qu’avec ma gardienne, c’était très simple.

    T o n † a p p a r e n c e ;; Physiquement, je ne suis pas grande. En fait, je ne l’ai jamais été mais ce n’est pas un problème. Je ne me suis jamais complexée sur ma grandeur et je l’ai accepté. Cependant, je ne suis pas petite aussi. Je mesure un mètre soixante-neuf. Une grandeur que j’ai et j’aurais sûrement gardé vu que les adolescents grandissent lentement comparé au enfant. Pour mon cas, je ne pourrai plus grandir ou vieillir. Je suis morte. Pour ce qui est de mon poids, lui aussi ne changera pas. En fait, je ne sais quelle est ma masse. Mais qu’est-ce que ça peut me faire? Je garderai ce poids pour toujours jusqu’à ce que je trouve enfin le repos éternel. Mon teint est blafard et il l’est encore plus depuis que je suis morte. Mon corps, lui, est svelte et gracieux comme ma mère a voulu pour sa fille. Mes courbes sont plutôt fines et délicates mais c’est plus grâce au régime que ma mère me faisait ainsi qu’au vêtement qu’elle m’ordonnait de porter. Ma poitrine est ferme et rebondie sans trop l’être. Mes jambes sont longues et profondes quand elles sont mises en valeur avec un collant. Pour ce qui est de mes mains, elles sont squelettiques et mes doigts longs. Je les avais cachées avec des gants blancs lors de la fête organisée par les Northwood. Mon visage est ovale; mon nez droit et délicat; mes lèvres pulpeuses et mise en valeur avec un rouge à lèvre clair. Mes sourcils sont une fine ligne et mes cils considérés comme interminable mais c’est exagéré à mes yeux. Mes cils ont quand même une limite. Mes grands yeux sont verts et ma chevelure est de couleur bleu. Celle-ci est attachée en deux queue de cheval et elle tombe jusqu’à mes fesses. Quand elle est détachée, elle arrête à mes chevilles. Pour la robe (vu que les femmes ne pouvaient porter le pantalon comme les hommes), elle est blanche. Elle est retenue par un corset autour de ma taille alors que la jupe est lousse. Les manches et le bas sont entourés d’une dentelle la plus délicate. Au collet, il y a un ruban auquel trône au milieu une rose blanche. Pour ce qui est des souliers, c’était de petits souliers bruns adorable. Ceux-ci s’attachaient à la cheville par un ruban. Cette description est la description physique j’avais le jour de cette fête. Encore aujourd’hui, je l’ai. Je ne peux me changer vu que je suis morte ainsi. Cependant, je ne me plains pas. Je trouve ça inutile de se plaindre alors que je suis morte.

    T a † vie † e t † t a † m o r t ;; Ma vie a commencé suite à ma naissance. Je ne suis pas née d’un viol ou autre truc dramatique. Non ça s’est fait bien normalement. Ma mère a épousé mon père suite à un arrangement avec leurs parents (mes grands parents). Bien que ça n’ait pas plus à ma mère, celle-ci a quand même pu trouver un terrain d’entente avec mon père et ça s’est bien réglé. Après le mariage, ma mère et mon père ont goûté au plaisir charnel et me voilà. Faisant partie d’une famille riche, mes parents m’ont donné une éducation stricte pour que je puisse devenir une jeune femme exemplaire. Genre, le modèle de l’époque. Donc, on m’a appris à lire et à écrire. Sans parler que j’ai reçu une gouvernante qui s’assurait que je ne rate rien de mon éducation. Ma mère était obsédée pour que sa fille soit la plus parfaite pour le garçon qu’elle m’a trouvé (j’étais jeune et j’avais déjà été promis à quelqu’un). Je n’aimais pas vraiment ça mais qu’est-ce que je pouvais dire?

    Je ne devais pas déshonorer mes parents. Ils seraient déçus d’apprendre que leur fille adorée ne les écouterait pas. Or, je faisais ce qu’ils me demandaient même si ça ne me plaisait pas. J’ai appris tout sur les bonnes manières à la table et comment se comporter quand je racontais quelqu’un d’important comme les amis de mon père. Parfois, je m’amusais à jouer les grandes dames (vu que j’étais une enfant). Parfois, je ne voulais rien savoir de ces types. Cependant, j’étais plutôt curieuse à cette époque et je leur posais souvent des questions ce qui énervait ma mère. Alors, je me faisais sermonner et autres trucs de ce genre quand il y avait plus personne à part nous deux bien entendu. Mais, ça ne m’empêchait pas de continuer. Or, ma mère s’énervait encore plus. Des fois, il arrivait que je ne veuille rien savoir d’elle. Celle-ci pouvait t’énerver au point de te rendre chèvre. C’est ce qui arrivait avec moi surtout et de temps en temps avec mon père. Sauf que ça le dérangeait moins vu que celui-ci était toujours partit en voyage d’affaire.

    Lors de mes seize ans, ma mère me considérait comme une femme et elle était fière de moi. Celle-ci désirait maintenant que je me démarque des autres filles et que je me comporte comme une grande dame. Toutefois, c’était plutôt difficile avec mon physique. Les gens autour de moi disaient que j’étais mignonne mais ceux-ci employaient rarement le terme « belle ». En d’autres mots, j’étais seulement une gamine qui avait juste grandi et non vieilli. À mes yeux, je me trouvais « parfaite » et je m’étais acceptée dans ce corps. Je n’avais pas honte de le montrer. J’étais même heureuse d’être dans ce corps. Quelques jours avant le vingt-cinq mai, mes parents ont reçu une lettre de la part des Nortwoods. Cette famille invitait ma famille à un bal. Mes parents ont accepté et ils se sont commencés à se préparer pour ce grand évènement. Même moi, je devais me préparer. Or, il y avait plusieurs couturiers et ceux-ci présentèrent plusieurs plans de vêtements élégants. Cette expérience était plutôt longue mais j’arrivais à le tolérer.

    Le vingt-cinq mai, ma famille et moi étions prêts pour la fête. Rendus au manoir, mes parents m’ont présenté à tous leurs amis et après, j’ai pu faire connaissance avec les autres invités. C’était la première fois que j’allais à une réception donnée par un ami de mes parents et j’étais un peu gênée mais je réussis à contenir ma gêne. Quelques heures plus tard, de la fumée est rentrée dans la salle de bal. C’est là que les invités se sont rendu compte que le manoir était en feu. Plusieurs personnes paniquaient et moi, je me suis à chercher ma mère et mon père. Cependant, je ne les ai pas trouvés et j’ai tombé dans les pommes dans la salle de bal. Quand je me suis réveillée, je n’avais plus de corps et je pouvais passer au travers. C’est là que j’ai compris que je suis morte. D’après plusieurs personnes qui se sont retrouvés dans le même état que moi, c’était les Ravershills qui ont causé ce feu. D’après eux, personne n’a réussi à sortir vivant du manoir. J’étais morte et je n’arrivais pas à trouver le repos. J’étais retenue au manoir Northwoods et je ne pouvais le quitter. Quelques choses me liaient à cet endroit.


W e † a l l † n e e d


    U n † r a n g † p e r s o n n a l i s é ;; Un rang? On m'appelle Sadness lady aujourd'hui vu que je pleure encore ma mort. C'est idiot à dire mais j'aurais bien aimé vieillir, avoir des enfants et mourir de vieillesse. Sauf que le destin en a décidé autrement. Je suis morte dans ce corps qui a seize ans.
    U n e † d e s c r i p t i o n † p o u r † t a † c h a m b r e ;; Je ne suis pas l'un des maîtres de ce manoir. Alors désolé.
    U n † c a m a r a d e † d e † c h a m b r e ;; Je ne suis pas un employé de ce manoir mais sinon j'aurais bien aimé partager ma chambre avec quelqu'un quand j'étais chez moi. Cependant ma mère ne voulait pas.
    U n † l i e u † à † h a n t e r ;; Je hante la salle de bal vu que je suis morte à cet endroit.


I n † F r o n t † O f † a † C o m p u t e r


L e † f o r u m , † c o m m e n t † l ' a s – t u † d é c o u v e r t ? ;;Les tops sites sont nos amis. Normal
Q u e l l e s † s o n t † t e s † p r e m i è r e s † i m p r e s s i o n s ? ;;Le forum est très mauve à mon goût mais sinon, j'aime bien le contexte. Langue
Q u e † p e u t - o n † a m é l i o r e r ? ;; Euh...
A u t r e † c h o s e ? ;; Non.
N' a u r a i s - t u † p a s † u n e † c h o s e † t r è s † i m p o r t a n t e † à † m e † d i r e ? ;; /Aaah ! C'est la réponse de beaucoup de gens !/


Dernière édition par Margulies G. Fairchild le Sam 29 Jan - 21:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Le Destin
I am
the one who can do whatever it wants



Messages : 206
Tu es quoi ? : Destiny is God



MessageSujet: Re: Margulies G. Fairchild [Terminer]   Mer 19 Jan - 21:20

Bienvenue à toi et bon courage pour terminer ta présentation.
Ca fait plaisir de voir une nouvelle membre !

J'espère que tu te plaira parmi nous.
Et je m'excuse d'avoir un forum trop mauve à ton goût~
J'aurais aimé varier un peu plus les couleurs, mais ce n'était pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com/
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Margulies G. Fairchild [Terminer]   Sam 29 Jan - 21:07

Voilà j'ai terminé. En passant le fait qu'il soit trop mauve le forum, c'était juste une remarque. Personnellement ça ne me dérange pas et merci pour le bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Margulies G. Fairchild [Terminer]   Dim 30 Jan - 9:41

Ah, tant mieux si le mauve n'est pas un véritable problème. =)

Je suis en tous cas ravi de voir que tu as terminé et je te valide immédiatement.
Donc, tu peux à présent rp, mais je te demanderais de créer ta fiche de rp et ta fiche de liens, à l'occasion.
Il faudra aussi que tu complètes les champs dans ton profil.

Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de gens sur le forum pour le moment, c'est un peu dommage que tu arrives dans une période comme celle-ci.
J'espère que, malgré tout, tu t'amuseras parmi nous !


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Contenu sponsorisé
I am






MessageSujet: Re: Margulies G. Fairchild [Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Margulies G. Fairchild [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Northwoods Manor † :: Quelques petites formalités... :: Nouveautés & Sections utiles :: La vieille armoire à archives :: Présentations poussiéreuses-
Sauter vers: