AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Dim 15 Mai - 9:53

▬ first of all ;;

Nom ;;Ravenshill
Prénom(s) ;;Keith, Mars
Surnom(s) ;; Il n'en a pas... Ne lui en a-t-on seulement donné un un jour?
Groupe ;; Âme en peine
Date et lieu de naissance ;; 13 Novembre 1827, quelque part dans une campagne anglaise profonde...
Âge ;; 36 ans
Nationalité ;; Anglais
Orientation sexuelle ;;Bisexuel
Lieu à hanter ;; Un morceau de forêt, pas si loin du manoir. Une clairière silencieuse où s'écoule un ruisseau et où tout semble en paix. Il y est tranquille, se plongeant dans sa mélancolie éternelle. Personne n'y vient plus de toutes façons, maintenant...



▬ life and death ;;

« Qui suis-je? »

Il y a eu l'avant, il y a l'après. Indéniablement, les choses ont changé. L'ont changés.
On dit qu'il impressionait. "On" dit beaucoup de choses.

Depuis sa tendre enfance, Keith a toujours été généreux. Trop, peut-être. La mesure n'avait jamais été son point fort. Il appréciait aider les autres. Leur être utile, tout simplement. Cette bonté allait de paire avec sa douceur, qui le caractérisait au milieu des autres. Il était d'un tempérament calme, et ce trait s'est retrouvé décuplé par sa matérialisation fantômatique. S'il apprécie toujours de pouvoir être d'une quelconque aide, ça fait bien longtemps que Keith est resté relativement seul, inapte à pouvoir être aussi généreux qu'il l'était de sa vie d'avant. Les occasions ne se présentent plus...

On l'a souvent considéré comme naïf. Une personne si généreuse ne pouvait décemment pas être autre chose qu'un simple d'esprit... C'est faux.

Keith, sous ses airs doux, sait se montrer ferme et trancher. La naïveté, si tant soit peu qu'elle existe chez lui, n'est qu'apparente. Il sait faire la part des choses, sait ce qui lui paraît juste ou non, en tentant au maximum d'être neutre. Agir en conséquent vient tout naturellement après cela.

Ces deux traits de caractère sont ceux qui le décrivent le mieux. De prime abord, on pourrait n'y voir qu'une personne sincèrement bonne. Mais... Personne n'est tout noir ou blanc.

Comme chaque être vivant, surtout chaque être humain, Keith a naturellement des défauts. Généralement assez enfouis, ou du moins pas clairement apparents lors d'une simple rencontre, leur existence est indéniable.

S'il tente lorsque de querelles ou problèmes de se montrer juste pour pouvoir le résoudre, c'est une autre paire de manche lorsqu'il se trouve involvé dans l'affaire. D'un naturel extrêmement borné, argumenter avec lui revèle presque de la folie. La probabilité qu'il se range à l'opinion de son adversaire est rarissime, car il campe bien souvent sur son avis et n'en démord pas. On pourrait le qualifier de ces personnes ayant réponse à tout, qui finissent invariablement à mettre les nerfs en boule de la personne qui argumente avec eux.
Son plus gros défaut est bien celui-ci, mais plus précisément dans des situations particulières où il n'est plus question d'arguments mais de conseils. Ainsi sûr de lui, Keith ignore attentivement les conseils ou les préventions qu'on peut lui donner. Qu'importe le danger, s'il a décidé quelque chose, il le fera. Cette obsession l'expose bien évidemment à n'importe quel risque, mais rien ne peut le faire changer d'avis tant qu'il a lui-même décidé que c'était bon.

Une telle assurance tend sur de l'égocentrisme, puisqu'il nie les arguments des autres pour n'être sûr que de ce que lui-même aura décrété.

Sa psychologie, ancrée dans son corps et dans son âme, n'est pourtant connue que de peu de personnes. Tout a changé depuis ce jour-là. Cette nuit-là. Tout a basculé... Ainsi, comment "on" le perçoit, maintenant?
La réalité, c'est que "on" ne sait rien. Il est un fantôme. Il est un intru. A-t-il trahi? A-t-il regretté? A-t-il fait pire? Ces questions sans réponses sont les seules choses qu'on connaisse de lui.
Qu'importe. Si vous ne savez pas pourquoi, Keith le sait, lui. Cela suffit, au final...
Peut-être certains viendront chercher des réponses. Rien ne reste éternellement dans l'ombre, dans une protection factice et confortante...
Mais savez-vous comment le reconnaître, lui qu'on considère comme de trop?

Un miroir. Une simple fenêtre, une vitre de verre. Même une étendue d'eau, dont les remous se sont tûs, ne serait-ce que l'espace d'un instant...
Voir son propre reflet est aisé. On ne peut échapper à ce que l'on est. Voir les autres, c'est déjà plus compliqué...

Keith est un fantôme. Si son esprit est encore en vie, subsistant dans ce monde qui l'a vu naître, son corps est depuis longtemps retourné à la terre, retourné à l'état primitif de toute chose... Pourtant, l'illusion de leur corps reste. Ils la traînent avec eux, inaptes à la revetir en journée. Mais petit à petit, alors que les secondes s'écoulent dans un rythme parfait et ininterrompable, ces corps fantômatiques reprennent plus ou moins vie. D'immatériels, ils redeviennent tangibles, finalement visibles aux yeux de tous...

Sur quoi s'accroche un regard pour la première fois? Est-ce les yeux, le visage, le corps en général?

Notre fantôme est de taille moyenne. Une mesure se rapportant à un mètre et des soixante-dizaines de centimètres et des poussières... Il n'est plus tout jeune. Physiquement. Mentalement, ça fait des décennies et des décennies qu'il s'est retrouvé au-dessus de l'âge limite...
Donc, oui, Keith n'est plus un jeune adulte. S'il ne fait peut-être pas complètement ses 36 ans, le fait qu'il ait bien dépassé la trentaine n'est plus à argumenter.

Qu'importe où vos yeux pourraient se poser, ce sont toujours les même teintes de couleurs qui reviennent, invariablement. Des teintes restant neutres et inaperçues dans le bouillant de la lumière...
Seule exception, sa chevelure est colorée d'un bleu peu commun, certes plutôt pâle, mais qui attire généralement l'attention. Keith les garde court - ou plus précisément, il les garde à cette longueur depuis sa mort -. Dans une étrange continuité, ses iris sont eux-aussi bleutés, mais légèrement grisés, comme il n'est pas rare d'en voir.
Sa peau est restée assez pâle. Enfant des Ravenshills, il n'a jamais travaillé dans les champs sous un soleil de plomb, qui finit indéniablement par colorer la peau des humains en une teinte plus sombre que la normale. De ce même fait, son corps, bien qu'étant normalement bâti, n'a jamais été véritablement musclé.

Niveau vestimentaire, il est toujours resté sobre. Des vêtements de couleurs sombres, du gris, du noir allant jusqu'à des couleurs plus présentes mais ternes, comme un léger bleu marine ou du vert... Quelques touches de blanc réhaussent le tout. Si vous le croisez, il sera ainsi, habillé dans un éternel costume...

« Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens... »

Un Ravenshill.

Au milieu des fantômes des Northwoods, condamnés par cette famille qui fut la sienne. Vivant dans leur territoire, leur domaine, dans ce qui fut englouti par un feu dévorant et dévastateur. Créé par les soins des siens.
On le méprise, on l'ignore. On se questionne, mais "on" n'a pas de réponses. Seul Keith connaît la vérité, et seul lui la connaîtra tant qu'il n'aura pas décidé autrement.

Il avait vécu normalement, encadré par ses frères et ses soeurs, ses parents, le respect des villageois. Il avait été comme les autres, intrigué par l'arrivée des Northwoods. Avant de les détester, comme ceux de sa famille, par ce que la nouvelle famille leur volait. Le respect. Le pouvoir. La lumière, en quelque sorte. N'avait-ce été qu'une simple stimulation produite par l'effet de groupe?
Il les avait suivi. Avec les autres. Cette nuit-là, où la famille adverse festoyait tranquillement. Il se souvenait de l'odeur âcre des flammes léchant les bâtiments, de la lumière aveuglante produite par l'élément déchaîné. Du rouge, du orange, du jaune. Encore du rouge. Du rouge sang, du rouge pourpre.

Peut-être est-ce l'aveuglement de ces teintes vives et flamboyantes qui le plongèrent finalement dans cet état mélancolique, où aujourd'hui il ne se complaît que dans le bleu et le violet, dans le gris et le noir?

Mais Keith reste muet.

Il se contente de jeter de temps en temps un coup d'oeil, lorsque le bruit des sabots martelant le sol franchi à nouveau le territoire des Northwoods. Il détaille consciencieusement les Invités qui arrivent. Ces hommes, ces femmes, venus de par le monde, dans le seul but d'être les mets d'une vengeance froide et consumante. Peut-être trouvera-t-il dans ce visage, dans ces manières, une légère ressemblance avec ceux qui furent un jour sa famille...
Mais sa mémoire est lointaine, elle-aussi.

Dans un rituel silencieux, il s'en va alors rejoindre le lieu qu'il hante, un nouveau visage gravé dans les méandres de ses souvenirs. Et si le ciel décide alors de pleurer, Keith laisse sortir une musique douce et mélancolique de son violon, accompagnant les gouttes d'eau dans un ballet d'accueil.



▬ some informations ;;

Il y a eu ce qu'il aimait. Ce qu'il détestait. Tout a changé, maintenant... Tout change, avec le temps. Il a aimé sa famille, un jour. Détesté les Northwoods. Où est le vrai, où est le faux, alors que les décennies sont passées, se sont envolées..?

Mais les goûts restent, eux, ancrés au plus profond de l'âme. Ne sont-ils pas les fondations de l'être en lui-même, après tout?

Après ces années à vivre, plutôt à subsister en tant que fantôme, Keith ne se complaît plus que dans peu de choses. S'il a un jour aimé pouvoir aider les autres, il n'en a plus l'occasion depuis bien longtemps. Il a appris à apprécier le silence, à vivre reclu et seul. Etrangement, la musique lui est aussi chère. Les sons chantants des instruments lui ont toujours plu, et lui plaisent encore aujourd'hui. Et le ballet naturel de la forêt, qu'il n'avait que peu écouté auparavant, tient maintenant une place importante dans ce qu'il aime. Passer la plus grande partie de sa journée à écouter le ruisseau couler dans un glougloutement relaxant lui suffit à écarter les pensées qui l'assaillissent continuellement.

Ainsi, ne vous étonnez pas d'apercevoir un étrange violon, abandonné dans ce coin reclu et invisible aux yeux de la plupart d'entre vous... L'objet reste éternellement dans le creux du tronc d'un des multiples arbres. Le temps semble ne pas avoir d'emprise sur lui non plus, son bois restant lisse et parfait, où résonnent parfois les notes d'une chanson longtemps oubliée...
Il s'agit de l'unique possession de Keith. L'unique chose qui ait encore vraiment de valeur dans ce coeur qui ne bat plus... Un objet qu'il chérit depuis maintenant bien longtemps, et qui représente pour lui sûrement bien plus qu'on ne peut le croire...


▬ behind the screen ;;

Âge ;;16 ans
Avatar ;; Kaito des Vocaloid
Comment avez-vous connu le forum ;; Partenariat avec un cher forum pokémon
Vos premières impressions ;; "Waouh." (Pourquoi répéter ma litanie quand un mot suffit à tout dire?)
Remarques ou suggestions ;; Aucune idée. L'est très bien comme ça! Peut-être relire brièvement les posts au niveau du règlement ou autre? J'ai cru y voir quelques fautes de frappe, rien de grave, mais c'est toujours plus agréable sans.
Crédits images ;; Trouvées sur zerochan ou photobucket, généralement légèrement modifiées par mes soins ~
Une chose importante à dire ? ;; /Le Destin est tout à fait d'accord avec toi !/



Dernière édition par Keith M. Ravenshill le Sam 21 Mai - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Dim 15 Mai - 10:10

Notre admirable admiratrice admirant avec admiration ! *o*

Bienvenue ici en tant que Keith Ravenshill !
J'aime ton début de présentation, il est bien agréable à lire~
J'essayerai de relire le règlement... Les fautes de frappe sont mes pires ennemies, j'en fais sans arrêt... Merci d'avoir signalé qu'il y en avait !

J'espère sincèrement que tu te plaira ici ♥


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
avatarMy name is
William C. R. Anderson
I am
a broken
a broken



Masculin

Messages : 427
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Un spectre ...


Identité
† Qui es-tu ?: Majordome fantôme ~
† Surnom: Will
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Dim 15 Mai - 10:18

Ho ho ho ~ Bienvenue sur le forum Keith!

Déjà je suis franchement ému de rencontrer notre premier nouveau membre après la remise à jour de notre manoir. Y a pas à dire ça fait plaisir de voir que notre fofo plait ;___;

Pour le début de ta fiche je suis d'accord avec Drew, c'est agréable à lire et colle avec ce beau prédéfinis. Si tu as besoin de quoique ce soit n'hésite pas à nous le demander, nous sommes là pour ça ~

En espérant que tu t'amuseras parmi nous !


" Immortality is the best weapon against your soul. So you shoudn't wish for an endless world ..."
Ce que je cache ...

I talk with the #5e8747's color
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Lun 16 Mai - 16:49

Merci beaucoup! ^w^
Je tiens juste à prevenir que je finirais cette fiche dans le courant de la semaine, morceau par morceau ~ xD
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
William C. R. Anderson
I am
a broken
a broken



Masculin

Messages : 427
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Un spectre ...


Identité
† Qui es-tu ?: Majordome fantôme ~
† Surnom: Will
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Lun 23 Mai - 17:52

Après la lecture de ta fiche je ne vois aucun problème notable donc de mon côté c'est bon, il ne reste plus que le feux vert de Drew ~

D'ailleurs tant que j'y pense, voudrais-tu un rang personnalisé ?


" Immortality is the best weapon against your soul. So you shoudn't wish for an endless world ..."
Ce que je cache ...

I talk with the #5e8747's color
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   Lun 23 Mai - 17:53

C'est bon pour moi aussi. Je n'avais pas encore eu le temps de valider, désolé...
Je suppose qu'il faudra créer un sujet pour les demandes de rangs, non ?

Donc, Keith, bienvenue chez nous !


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Contenu sponsorisé
I am






MessageSujet: Re: K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie   

Revenir en haut Aller en bas
 

K. M. Ravenshill - Amère Mélancolie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Northwoods Manor † :: Quelques petites formalités... :: Nouveautés & Sections utiles :: La vieille armoire à archives :: Présentations poussiéreuses-
Sauter vers: