AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Milie Winterland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMy name is
Matthew J. Olliver
I am
a discreet
a discreet



Masculin

Messages : 22
Ton âge : 24

Tu es quoi ? : Un domestique... mais dans la mauvaise famille.


Identité
† Qui es-tu ?:
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Milie Winterland    Sam 10 Déc - 22:09

▬ first of all ;;


You are ? ;; Je me nomme Millie Winterland. Millie, ah que c’est je n’ai pas pu choisir mon prénom. C’était tellement d’envolées sur deux syllabes que je ne l’affectionne pas particulièrement. Ça trop court à mon humble avis, merci chers parents de ce beau cadeau quand même. Je tiens de mon père mon nom. ‘’Terre d’hiver’’ si on le divise en deux. J’ai toujours une impression amère à son sujet, car oui, je suis bien une semi-Anglaise- à cause de ma mère Française principalement, je t’aime, prend pas ça comme un reproche- dans les veines et je dois l’avouer c’est un nom de famille… très ‘’spécial’’. Terre de neige, je crois que ça me représente assez bien… Une terre de neige, c’est une belle solitude. Je me donne souvent le surnom de Milena, oui cherchez pas trop loin, c’est naturellement pour faire plus classe, si on peut dire, je n’aime pas vraiment mon prénom et je le dis à ceux qui m’énervent royalement. Pour les curieux qui désirent me souhaiter un joyeux anniversaire, je suis née un 7 mai 1994 à Paris, j’ai donc dix-sept printemps derrière moi et je suis à moitié Anglaise et Française par mes parents. J’ai vécu le reste de ma vie dans la ville de Bristol. Je n’ai jamais connu d’amour véritable, je me considère comme… bisexuelle, ça reste à confirmer cependant.
Groupe ;; Je crois que je suis une Invitée.
Liens familiaux ;; ///
Lieu à hanter ;; ///

life and death ;;


I’m sorry, I can’t be perfect.

La beauté n’a d’égal qu’avec la nature des choses. La neige, c’est beau, c’est blanc. C’est translucide et sans apparence. Ça disparait et on n’en garde qu’un léger souvenir éblouissant. ~

C’est ce que je ressens en me dévisageant dans les miroirs. Je suis… d’apparence si fragile pareille à une poupée de porcelaine. Trop délicate, trop insignifiante pour qu’on m’accorde une place dans la vie d’autrui. Il n’est pas rare, les fois où je pense que dès qu’on me voit que beaucoup de gens me plaignent. Se disant que je pourrai m’évaporer d’un moment à l’autre comme les flocons de neige qui tombent dehors qui se déposent dans une main chaude pour fondre. Que mes parents doivent être à mon chevet pour veiller à ce que je ne passe pas la porte des cieux. De toute manière, je ne peux pas les désavouer même si ces ragots sont faux, je suis faite ainsi et puis j’ai toujours été comme cela. Je ne suis qu’une fille qui possède une peau étrangement pale, une peau si translucide que les dessins bleuis sous l’épiderme apparaissent comme les rayons de la lune à travers une vitre. Pourtant, cette douceur laiteuse est bien soignée, peut à l’occasion s’illuminer de dorée sous les rayons astraux du jour et je m’en plains pas, ça me console un peu pour tout dire. Cependant, je ne sais d’ailleurs pas de qui vient cet héritage, une chose est certaine, j’ai l’air malade pour tous et ça me déprime souvent, car je n’apprécie guère cette couleur cadavérique. Pour ce qui est de ma chevelure, je la détiens de ma mère, le portrait d’elle en plus jeune selon elle. Je trouve cela très superficiel, mais je ne lui dis guère. Bref, revenons à ma description. La glace froide me renvoyait mon image, je prends un peigne et le glisse dans ma crinière démêlant mes mèches. Comme de coutume, je n’ai pas l’abondante chevelure de jais des Anglaises, non les miens sont d’une nuance blond cendré souvent délavés dans une couleur variante entre le gris argenté et le taupe. Dépendant de la lumière du jour, je peux dénoter quelques mèches d’un blond platine qui s’y alignent gracieusement. Ma coiffure n’a pas vraiment quelque chose de sensationnelle, sauf si ce n’est qu’elle atteint ma taille et qu’ils sont ondulants. Je les laisse souvent libres, les serrer en queue de cheval me donne d’abominables migraines au bout de quelques heures. Outre ma frange qui me barre le front et mange une partie de mes yeux aussi. Si on fait abstraction de ces mèches folles, je possède un visage mutin, taillé avec des courbes gracieuses. Sous mes paupières fardées la plupart du temps par des nuances peau, je crois qu'on s'y noie même à les observer, je possède une forêt de menthe, un vert coupé par de l'eau argenté, deux pierres vert de gris plus communément d’un gris vert foncé. J'avoue que je n'aime pas trop qu'on me dévisage, mais à croire que ce trait magnifique fait la fierté de mon père. Et puis, il n'est pas rare les fois où je pose mon regard triste sur ce qui m’entoure en ne laissant plus aucune émotion s’y fondre. Non, je ne suis pas anti-social, j'ai juste l'impression de n'être pas à ma place dans ce monde. Tenant encore de mon père, j’ai une bouche sensuelle rosée par mon gloss, il est rare de me voir sourire pour un rien, si cela arrive cela tiendra du miracle à moins que je me sente en confiance avec la personne concernée.

Je tiens de mes parents, une mystérieuse apparence. Sauvage et frêle. Une panthère blonde.

Pour ce qui est de mes mensurations, je n’ai rien de tape-à-l'œil, je me considère même comme banale malgré le charme ingénue que ma silhouette projette. Ma parentée estime que j'aurai pu être une muse pour un sculpteur tant je ressemble à une statue grecque, à vrai dire, j’avoue que ma silhouette n’a pas une once de grammes, malgré que je ne mange pas à des heures dites régulières et que souvent, c'est des repas de moine religieux. De plus, j'ai une taille très petite, des mains de pianiste et des jambes de model et une poitrine assez généreuse mais sans plus. Autant, les laisser s'illusionner. Je ne vois pas vraiment ce que j'ai de spécial, ma physionomie n'a guère de charme à mon avis et puis je mesure 5 pieds et 7.

Mon côté vestimentaire, je m'habille selon mes envies, souvent dans des teintes sobres et ombragés.


Alone into my world.
Its a gray world... ~

À quoi que je ressemble mentalement ? Si on demande aux gens, ils répondront invariablement : ‘’ Ah oui, cette fille est bien gentille mais sans aucune personnalité’’ À vrai dire, je ne sais même pas encore mon rôle sur terre. Alors, j’agis sans fracas, sans éclat. Avec les mêmes intonations, mouvements à longueur de journée. Un automate ? Peut-être, je n’ai pas envie d’y penser. Je ne parle pas beaucoup, du fait que mon entourage pense à tort que je suis timide, mais il n’en a rien. Je n’aime pas la compagnie des autres, je n’aime pas souffrir encore moins devoir m’attacher à quelqu’un... Les soirées mondaines sont d’un ennui pour moi et la seule évocation de m’y voir contrainte, je ne dis rien, je ne fais qu’observer sans intérêt et voudrait m’enfuir de table pour me réfugier dans un coin sombre. J’ai oublié comment apprendre à sourire, à rire et à aimer la vie.

Pain & sorrow. these are my story.

Je suis née le 7 mai 1994 à Paris en France à 4 heures et 46 minutes de l'après-midi. J'avais une belle famille... J'étais le résultat d'un amour de jeunesse qui aurait pu perdurer longtemps... si tragiquement tout n'avait pas basculé. Et d’ailleurs ma vie n’a rien de passionnant, je l’écris d’avance.

Ma mère était une jeune gamine qui s'avait pas s'occuper d'elle-même et mon père aussi loin que j'essaye de m'en rappeler était l'un de ces hommes qui portaient la sagesse du monde sur leurs épaules mais en étant tout aussi naïf que ma mère. Ils s'étaient rencontrés dans un immense Cabaret dont le nom m'échappe encore aujourd'hui. Mon père avait été envoûté par la douceur et l'innocence de ma mère qui était si belle à cette époque. Il en tomba éperdument amoureux. Ça avait été réciproque entre eux, cependant sortir une prostituée chanteuse qui aimait son milieu fut très difficile. Ils ont déménagés lorsque j'étais encore un poupon en Angleterre dans une petite ville qui s'appelait Bristol.

Pour eux, j'étais petit un soleil éclatant. Et il me semblait, que mes premières années étaient très amusantes, je courais partout avec ma doudou, une mignonne peluche en forme de chat beige tigré appelé Cadeau. J'allais à la maternelle et par la suite je suis allé dans une école primaire. J’avais été sujette à ce temps-là, d’intimidation et étant déjà rejeté par les autres enfants, je m’éloignais ainsi progressivement de la petite fille joyeuse.

J’ai suivi ma scolarité assidument comme l’exigeaient mes vieux, sans trop m’y plaire, bien évidemment, il m’arrivait d’avoir quelques ‘’amis’’ mais je fermai souvent un tiroir à leur insu. Le tiroir de ma vie, je resterai une étrangère, vu que personne n’écoutait quand je parlais.
J'aimais voir la mer qui s'échouait contre les rochers noirs tout en haut d'une falaise, c'était un lieu qui me plaisait énormément, lorsque j'avais besoin de solitude. Ça me rappelait ce que j’étais, j’étais docile mais à l’intérieur mouvementée comme les remous de l’écume. J'avais tout juste 15 ans à l'époque, mon père avait divorcé de ma mère pour une fille plus jeune la laissant dans un grand désarroi. Je n'aie d'ailleurs jamais compris pourquoi, il avait fait cela à maman. Elle qui était la meilleure des mères, malgré ses accrocs de fille de joie dans le passé, elle cuisinait très bien et j'avais acquis quelques-uns de ses secrets de cuisinière. Plus tard, je me suis dit que c'était peut-être, en pure hypothèse que c'était une maitresse. Les soirs, il revenait souvent vers les 1 heures du matin... Il avait donc décidé de planter Maman, pour une autre qui faisait trop nunuche à mon avis, en gloussant comme une dinde. Ou était-ce comme un dindon ? Peut importe, ça avait tellement perturbé ma mère, qu'elle pleurait sans cesse et refusait de manger quoi que ça soit. Elle n'allait plus travailler restant cloitré dans sa chambre, en effleurant de ses doigts fins les parois des murs, comme si elle était complètement détruite, les yeux bouffis, les cheveux sales et emmêlés. Ça me faisait mal à la voir comme cela, qu'à mon tour, je pleurais en silence dans ma chambre, le soir et la vie me semblait si fade. Pourtant, je ne pouvais la laisser ainsi, j'ai du me serrer les coudes et aller travailler pour payer la nourriture et les quelques factures. Je voulais qu'elle sourit encore comme dans le passé, qu'elle se met tous ces brillants sur ces yeux bleus lorsqu'elle sortait le soir entre amies et que je restais seule sous les vents, à regarder la mer. Je lui achetais des parfums nouveaux, je payais les factures, lui donnait des vêtements et on pouvait dire, que nul dévouement aurai pu causer une plus grande fatigue, une usure dans ma mémoire. J’avais laissé l’école, je refusais de manger si ma mère ne reprenait pas des forces, je savais que c’était idiot ce comportement. Mais, si elle avait du partir loin de moi, alors moi aussi je devais la suivre. Et puis un jour, elle se remit de sa dépression.

Ce jour-là, j'avais laissé des larmes rouler sur mes joues maquillés, mon mascara était mouillé et collait presque mes paupières. Ma mère avait commencé à guérir par le biais de mes attentions répétés. Je venais d'avoir 16 ans, cette année-là. Je fleurissais peu à peu pour devenir une belle femme, une star du glamour comme disait si souvent mon père. Ma mère reprenait goût à la vie, je commençais à la faire sortir pour qu'elle voit que j'étais là pour elle, comme elle l'avait été quand j'étais bébé. Mais, en fait, c’est moi qui sombrait tous ces efforts m’avaient claquemuré, les ragots se faisaient de plus en plus insistants sur la santé de ma maman et cela ne m’aida guère à forger une autre vision du monde qui m’entourait.

Peut-être aurai-je pu être heureuse, si seulement tout cela s'avait pas fini aussi terriblement...

Un soir que je rentrais de ma journée d'école, je vis un mot écrit par ma maman, qui me disait qu'elle avait quelques petites choses à régler avec Papa. Un sentiment d'angoisse m'avais pris à la gorge tout le reste de ma soirée, même quand j'essayais de dormir, la pensée qu'il avait pu se produire quelque chose de grave à ma mère me quittait point. Ce fut dans les environs d'une heure du matin, que lorsque j'entendis des coups sur la porte du vestibule et vit les lueurs rouges et bleus des chars de police à travers la porte en verre. J'allais ouvrir encore en jeans et t-shirt, à une policière et un policier qui avait tous les deux une mine sérieuse et peinée. C'était la jeune femme qui m'informa que ma mère n'était plus. On me demanda si j'avais une famille proche, j'ai déclaré que oui.

Mes larmes coulaient lors des funérailles. Je ne m’étais pas attendu à la voir sous cette terre dans un cercueil acajou... Mon père devait être incarcéré pour meurtre prémédité. Je devenais orpheline...

Une année plus tard, lors de mes 17 ans, enfin je ne me souviens plus vraiment de ce qui se passa ensuite, ne vivant que dans une espèce de brume, un brouillard épais qui me laissa totalement indifférente à ce qui se passait autour de moi. Le juge décida de me placer dans un établissement où je pourrais recommencer ma vie et recommencer à vivre. Pour l'instant, ce n'est pas un très grand succès... J’avais reçu une lettre m’invitant dans un manoir. Je sais pas si cette lettre fut une nouvelle aventure, épreuve, mais j'y allais. D'ailleurs, peut-être que la campagne allait me changer et puis des rêves pour l'avenir ? Je ne vous répondrais pas, mais intérieurement je souhaite ardemment trouver… autre chose.





▬ some informations ;;
Je m’exprime la plupart du temps par le dessin, mais il n’y a que moi qui puisse comprendre ce que je fais. En réalité, quand je dessine, je n’aime pas qu’on me dérange, ça me fais perdre le fil de ma concentration. Il y a même des jours, où je peux en tomber malade si je n'arrêtes pas.



▬ behind the screen ;;

Âge ;; 19 ans
Avatar ;; Je ne sais pas c’est qui, mais je crois que c’est un dessin original.
Comment avez-vous connu le forum ;; Par le partenariat avec Ane. En réalité, je cherchais une autre aventure, aussi.
Vos premières impressions ;; À vrai dire, je suis étonnée du contexte et je l’admire. Oh et avant que j’oublie, les images et gens semblent très sympathiques. J’espère pouvoir y faire un petit nid ici avec vous tous.
Remarques ou suggestions ;; Simplement que j’adore ^^
Crédits images ;; Aucune idée, c’était dans mes dossiers. Je crois peut-être sur Photobucket.
Une chose importante à dire ? ;; /Nous aussi, surtout par temps de froid ♥/



Dernière édition par Millie Winterland le Mer 14 Déc - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 12 Déc - 9:39

Désolé de venir te saluer avec un peu de retard, mais je suis occupé ces temps-ci... Quoiqu'il en soit, bienvenue à toi !
Ça faisait longtemps qu'on n'avait plus eu de nouveau membre, c'est chouette de voir quelqu'un ! Surtout quelqu'un qui complimente le contexte, les images et les gens~
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous. Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
avatarMy name is
William C. R. Anderson
I am
a broken
a broken



Masculin

Messages : 427
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Un spectre ...


Identité
† Qui es-tu ?: Majordome fantôme ~
† Surnom: Will
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 12 Déc - 15:46

Ohhh une petite nouvelle *w* ( eh oui encore plus en retard c'est possible XDD)

Je suis heureux de voir que le contexte de Destiny te plaise autant, même si je ne suis pas l'auteur, mais il est vrai que j'en suis tout autant fan ! En tout cas bienvenue à toi ♥

Le code est bon, sinon prends ton temps pour la fiche, si tu as besoin d'aide, n'hésite pas non plus !


" Immortality is the best weapon against your soul. So you shoudn't wish for an endless world ..."
Ce que je cache ...

I talk with the #5e8747's color
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Matthew J. Olliver
I am
a discreet
a discreet



Masculin

Messages : 22
Ton âge : 24

Tu es quoi ? : Un domestique... mais dans la mauvaise famille.


Identité
† Qui es-tu ?:
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 12 Déc - 15:58

Je... Hey bien merci de l'accueil chaleureux, Drew et Williams. =]

C'est pas du retard, voyons, faut pas se taper les doigts pour cela. >.< (si, j'affirme que trois semaines, c'est plus retard que deux... à mon avis xD)
Si, j'ai des questions, je vous le ferait savoir de tout mon coeur. Oui
Pour ce qui est de la finition de ma fiche, je devrais l'avoir terminé d'ici jeudi à moins d'un retard de circonstances -semaine d'exams à la sauce tomate-
Au plaisir de se revoir . ^^


Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Myosotis R. Hayabusa
I am
a blind
a blind



Féminin

Messages : 105
Tu es quoi ? : Une Invité


Identité
† Qui es-tu ?: Une invité aveugle, tout simplement.
† Surnom: Myo
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 12 Déc - 17:44

Salut et bienvenue Millie !
Au plaisir de faire des rps avec toi.

PS : Je ne parlerai pas de mon propre retard
PPS : J'adore ton nom de famille *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Matthew J. Olliver
I am
a discreet
a discreet



Masculin

Messages : 22
Ton âge : 24

Tu es quoi ? : Un domestique... mais dans la mauvaise famille.


Identité
† Qui es-tu ?:
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Mar 13 Déc - 0:07

Merci Myosotis ^.^
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Matthew J. Olliver
I am
a discreet
a discreet



Masculin

Messages : 22
Ton âge : 24

Tu es quoi ? : Un domestique... mais dans la mauvaise famille.


Identité
† Qui es-tu ?:
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Mer 14 Déc - 22:13

Bon, désolé du double-post, je supprimerai, j'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 19 Déc - 15:17

Pardon de t'avoir fait attendre, j'ai vraiment été débordé. A partir de demain, ça ira mieux...
Ce n'est pas grave pour le double-post, tu peux le laisser.

Sinon, tout me semble bien. Tu es donc validée, bienvenue parmi nous !
Si tu souhaites un rang sous ton pseudo, tu peux le demander ici.
Tu peux dès à présent rp, soit directement au Manoir, soit en dehors si tu souhaites profiter encore un peu de ta liberté.
Quoiqu'il en soit, une calèche attendra à la sortie du village, à la tombée de la nuit, pour faire le trajet jusqu'à notre demeure.

Bon amusement à toi ♥



Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
avatarMy name is
Matthew J. Olliver
I am
a discreet
a discreet



Masculin

Messages : 22
Ton âge : 24

Tu es quoi ? : Un domestique... mais dans la mauvaise famille.


Identité
† Qui es-tu ?:
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Milie Winterland    Lun 19 Déc - 16:25

Merci beaucoup, des renseignements supplémentaires et puis je veux effectivement m'amuser avec vous =]

Ps : Tu n'as pas besoin de t'excuser, je comprends qu'il peut y avoir aussi des retards. Ciao.
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Contenu sponsorisé
I am






MessageSujet: Re: Milie Winterland    

Revenir en haut Aller en bas
 

Milie Winterland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Northwoods Manor † :: Et ensuite... :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: