AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 31 Oct - 11:05

Toujours aussi troublé, Alan avait vivement dégagé son bras du mien.

— Bon... et maintenant ?

Il semblait toujours très perturbé et distrait, mais reprenait malgré tout ses esprits, peu à peu. Je fis signe au cocher, qui portait à présent la valise, de me suivre. Et tout de suite, nous nous mîmes à avancer. Le jardin, plongé dans le noir, n'était pas très accueillant. Si je n'avais pas eu ma lampe, si je n'avais pas l'habitude de remonter ce sentier, je serais sans soute un peu effrayé. Mais depuis des années, je vivais ici, ma maison ne pouvait pas me faire peur. Cela était tout simplement impossible.

— Je vais te conduire à l'intérieur. Il est tard, tu sais, il faut que tu dormes.

Nous formions une ligne : moi tout devant éclairant nos pas, ensuite Alan, finalement le cocher qui fermait la marche. A gauche et à droite, les ombres imposantes des rosiers semblaient nous épier dans le noir et nous encercler peu à peu. Nos pas résonnaient sur le sol de pierre. Devant, se dressait la haute façade du Manoir. Il n'y avait probablement pas beaucoup de gens que nous pourrions croiser. Tout le monde se reposait dans sa chambre, et ceux qui ne le faisait pas devaient être en train de travailler avec application. Enfin, je poussai les portes et entrai à l'intérieur. Les choses se passèrent rapidement. Sans un mot, je continuai d'avancer à travers les couloirs. Et comme prévu, personne n'était sur notre chemin. Au bout de quelques minutes de marche lente, nous nous arrêtâmes devant une porte de bois richement garnie.

— Voilà Alan, ceci est ta chambre. On entre ?

Sans attendre quelque réponse, le cocher posa la valise, ouvrit la porte et nous laissa pénétrer dans la grande chambre. Bien sûr, ce n'était normalement pas son travail que de faire cela, mais tout le monde était très occupé aujourd'hui, et il fallait faire de son mieux. L'intérieur était d'un vert émeraude luisant. Un grand lit trônait au milieu de la pièce et bon n ombre de meuble permettaientd e ranger ses affaires.

— J'espère que cela conviendra à Monsieur. Votre chambre a été préparée à la hâte.

Pour la première fois depuis leur rencontre, le cocher avait adressé la parole à Alan.

— Et bien, il ne te reste plus qu'à t'installer, n'est-ce pas ?


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 31 Oct - 12:54

A peine arrivé, le groupe se dirigea vers le manoir. En tête de file, le jeune homme, lampe en main, repoussant les ombres d'un sentier sinistre. Derrière lui, Alan, qui retrouvait peu à peu ses esprits malgré l'impression d'avoir fait une belle connerie de venir. Et enfin, le cocher, qui tenait la valise.

<< Je vais te conduire à l'intérieur. Il est tard, tu sais, il faut que tu dormes.
- Bof, j'ai l'habitude des longs voyages, je peux tenir encore un bon moment... >>

Il disait ça, mais le souvenir de l'étrange musique le faisait douter. Il ne se sentait pas fatigué, mais pourtant il avait entendu une musique surgir de nulle part... bah, oublions ça...

Avec ses imposants rosiers, qui devenaient menaçant avec le décor du genre « forêt hantée dans la nuit noire », le sentier donnerait la chaire de poule à n'importe qui. Alan resserrait sa main sur un petit canif dans sa poche, ce qui était bien sur une arme pitoyable étant donné les circonstances. Finalement, ils arrivèrent sur le perron d'un immense manoir, du genre « qui colle bien au décor sinistre ». Un vieux manoir bien glauque et pourtant assez bien entretenu. Il ne s'attendait pas vraiment à séjourner dans un cadre de film d'horreur...

A l'intérieur, ils ne croisèrent personne. Tout le monde dormait ou bien travaillait dans une pièce quelconque. Se guidant avec la lampe du jeune homme, ils cheminèrent à travers les couloirs pour arriver devant une porte assez bien faite.


<< Voilà Alan, ceci est ta chambre. On entre ? >>

Sans attendre de réponse, le cocher ouvrit la porte qui mena à une chambre vert émeraude garnie de divers meubles pour ranger les affaires. Un grand lit siégeait au milieu de la pièce.

<< J'espère que cela conviendra à Monsieur. Votre chambre a été préparée à la hâte.
- Ca ira, merci...
- Et bien, il ne te reste plus qu'à t'installer, n'est-ce pas ?
- Pour l'instant, oui... >>

Alan ouvrit sa valise et commença à en trier le contenu. Il plaça sa console portable, sa réserve de batteries et ses jeux sous la table de nuit, ses bouquins juste à côté et entreprit de ranger les vêtements dans les meubles.

<< Et quand pourais-je espérer rencontrer le maitre de la demeure afin de savoir pourquoi je suis ici ? >>

Il avait demandé ça en plaçant quelques caleçons dans un tiroir. Plus vite il saura pourquoi on l'a fait venir, plus vite il pourra avoir une idée de quand il vaudra mieux partir...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 7 Nov - 14:46

A peine entré, Alan commença à sortir ces affaires de son sac dans le but de els ranger. Notre présence, au cocher et à moi, ne semblait aps vraiment le déranger... Il y avait des habits, des sous-vêtements, des livres, amsi également des objets que je n'avais jamais vu ou que j'avais eu l'occasion d'apercevoir en me promenant au village. C'était impressionant. Je restai sans doute un bon moment perdu dans mes pensées et dans la contemplation de tant de choses nouvelles. Comme j'aurais aimé posséder les mêmes, comme j'aurais aimé ne serait-ce que savoir de quoi il s'agissait.
Soudain, une question me réveilla. Alan, qui continuait à ranger comme si de rien n'était, s'était adressé à moi.

— Et quand pourais-je espérer rencontrer le maitre de la demeure afin de savoir pourquoi je suis ici ?

Je levai lentement les yeux vers lui, qui ne me regardait même pas. Décidément, il semblait à tout prix vouloir connaître les raisons de sa venue ici... C'en était fatigant à la longue.

— Oh... Je ne sais pas trop... Certainement pas aujourd'hui, il est tard... Peut-être demain, si tu as de la chance. Hum, allez, disons demain. Bien sûr, je ne peux rien te promettre, mais il y a de garndes chances pour que, dès demain matin, tu trouves l'occasion de discuter avec quelqu'un qui pourra éclaircir tes pensées et t'aider à comprendre.

C'était une bien vague réponse... Mais c'était comme ça, je n'aurais rien pu dire d'autre. Y avait-il réellement un maître de maison ici ? Dans une telle anarchie ? La flamme d'une lampe vacilla lorsque j'eus cette pensée. Comment Alan supporterait-il son séjour ici ? Il était dans une maison hantée après tout... Demain, il n'y aurait même plus personne à qui parleer. Enfin... Il y aurait beaucoup de monde dans les couloirs, mais personne ne pourrait lui répondre. Nous avions décidé qu'au départ, il faudrait laisser les Invités se débrouiller. On pourrait toujours s'amuser un peu avec eux mais... les pousser à comprendre dès le début serait un peu décevant.

— Je suppose que je vais te laisser et que nous nous reverrons demain matin, non ?


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 7 Nov - 17:29

<< Oh... Je ne sais pas trop... Certainement pas aujourd'hui, il est tard... Peut-être demain, si tu as de la chance. Hum, allez, disons demain. Bien sûr, je ne peux rien te promettre, mais il y a de garndes chances pour que, dès demain matin, tu trouves l'occasion de discuter avec quelqu'un qui pourra éclaircir tes pensées et t'aider à comprendre. >>

C'était ça ça réponse ? Nan mais il se foutait de lui, la ! C'était pas possible ! Bon, bah de toutes façons, la réponse était au moins à peu près clair : pas avant le lendemain minimum... Une flamme vacilla un instant, projetant une ombre dansante dans la pièce, puis le jeune homme parla.

<< Je suppose que je vais te laisser et que nous nous reverrons demain matin, non ?
- D'accord, bonne nuit... >>

Sur ce, Alan finit de ranger tranquillement ses affaires puis s'allongea sur le lit fort confortable et commença à plonger dans une demi somnolance ou questions, souvenirs de ces derniers instants et réflexions se mélangeaient dans un maelstorm à en filer une migraine même à l'esprit le plus vif et érudit.

Alan passa ses mains sur son visage, souffla un grand coup pour faire le vide et ferma les yeux.


*Je suis trop crevé pour réfléchir, je verrais ça demain.*

Sur ce, il ferma les yeux et se laissa emporter lentement dans un long et profond sommeil. Le genre où l'on se contente de dormir sans faire de rêve, ou l'esprit est entravé par les brumes de la fatigue jusqu'au réveil.


[Désolé pour la réponse courte, manque d'idée...]
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Jeu 11 Nov - 16:48

[Pas grave, ma réponse était courte aussi...]
[Je suppose qu'on fait un bon dans le futur pour arriver au lendemain.]



La réponse arriva immédiatement.

— D'accord, bonne nuit...

Eh bien, j'avais eu droit à un "bonne nuit". Peut-être Alan apprenait-il la politesse petit à petit. Cela aurait été plaisant, il fallait l'avouer. Mais il s'agissait probablement juste de la fatigue qui, même s'il prétendait le contraire, s'était emparée de lui. Il esquissa encore un ou deux mouvements pour ranger puis se stoppa et alla se mettre sur son lit. Il allait dormir comme ça ? Sans s'être lavé ? Sans enlever ses vêtements ? Il devait vraiment être épuisé alors... Je sortis tout de suite, préférant laisser seul notre Invité. Je reviendrais le voir demain, sans doute. Voir s'il avait un peu récupéré et put se reposer. Je me tournai vers le cocher qui, le pauvre, se tenait toujours là, un air calme sur le visage. Je lui souris et le congédiai, il avait déjà beauoup travaillé aujourd'hui... Tout comme moi. Je commençai à m'étirer un peu, là, au milieu du couloir sombre. Je me sentais plutôt à l'aise et appaisé, étrangement. Ce n'était pas mon genre d'être calme, au milieu d'un endroit effrayant, encore moins la nuit. Mais bon, aujourd'hui était un jour spécial. Je me sentais étrangement bien et avait envie de voir comment les choses allaient se terminer. Ou plutôt continuer, car nous n'étions encore qu'au début de cette aventure.

Dormir serait une bonne idée pour passer le temps... Mon corps n'en avait plus besoin, amsi je trouvais cela si agréable que je continuais à le faire régulièrement. Presque toutes les nuits à vrai dire, au moins une heure. En, je devais également profiter de la nuit pour faire ce que je ne pouvais aps faire durant la journée. Après quelques minutes encore passées immobile, je me dirigeai vers ma chambre, y entrai et claquai la porte derrière moi. Rien n'avait changé entre mon départ, quelques heures plus tôt, et maintenant. Je jetai un coup d'oeil distrait à la pendule : deux heure quatorze. J eme leverais donc vers cinq ou six heure. C'était raisonnable. Après tout, il y avait deux possibilités. Soit Alan dormirait très tard à cause de la fatigue, soit il se réveillerait très tôt parce qu'il n'était pas chez lui. C'était à voir... Rapidement, je me préparai à aller au lit et m'endormit.

Lorsque j'ouvris les yeux, il n'était que trois heure et demi à peu près. Je m'étirai et me levai promptement. Lorsque je fus habillé et que mon visage dans le miroir me plaisait enfin, je me mis en route. Les chambres de Invités étaient à l'autre bout du manoir et je mis quelques minutes pour y arriver, marchant à un rythme très calme. Sur mon chemin, je ne croisai personne, bien qu'il dût y avoir déjà plusieur domestiques levés. Alan, lui, ne croiserait personne, pauvre garçon... Je me demandais comment il réagirait en étant seul dans le manoir.

Je me glissai à travers le mur, fermant les yeux. Je détestais les garder ouvert car j'avais toujours l'impression que ce que je traversais me rentrait dans l'oeil. C'était une sensation horrible... Je m'installai sans bruit sur une chaise et attendis.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Jeu 11 Nov - 18:04

Alan ouvrit lentement les yeux et bailla. Le jour était levé depuis un moment. Sa montre indiquait dix heures. Alan se leva, s'étira et pratiqua le rituel hygiénique quotidien : se laver, changer de fringues et tout ce qui va avec. Ceci fait, il sortit de sa chambre et commença à visiter en quête de la salle à manger pour le petit déjeuner.

Fait étrange : personne dans les couloirs. Il accusa la taille du manoir de ce fait en se disant qu'il y avait beaucoup de place pour peu d'habitants. Arrivé à la cuisine, personne aux fourneaux. Dans la salle à manger, personne non plus, et pas mieux dans les pièces voisines.


<< Ok, ça c'est pas normal... >>

Il retourna à la cuisine afin de se préparer un café et prit un peu de brioches avec. Ceci fait, il retourna à la recherche d'un habitant, mais personne.

<< Ils se foutent de moi... >>

Malgré une bonne heure de recherche, personne ne fut retrouvé.

<< Ca, c'est pas bon signe... >>

Alan soupira puis retourna à sa chambre bouquiner. Quelqu'un viendra sans doute le retrouver s'il ne se montrait pas. Dans le cas contraire, c'est à dire d'ici quelques heures, il refera ses valise et partira aussitôt avec la certitude d'avoir été berné par des plaisantins et il n'hésitera pas à porter plainte pour cette farce qui lui a coûté un voyage à l'étranger.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 13 Nov - 16:53

Finalement, il était à peu près dix heures lorsqu'Alan se réveilla. J'aurais pu dormir encore un peu, si j'avais su... Prenant son temps, il se leva et s'étira. Il semblait encore un peu fatiguer, trouvais-je... Je le laissai tranquille lorsqu'il alla se lever et changer ses habits sâles de la veille, ce qui était sans doute bien nécessaire. Lorsque ceci fut fait, il sortit de sa chambre et je me mis à le suivre. Quand il fut dans le couloir, il regarda autour de lui, probablement étonné de ne voir personne. S'attendait-il à une foule de domestiques aux petits soins pour lui ? Pfff... Etonement, il trouva rapidement le chemin des cuisines. Moi, je le suivais d'une distance de cinq ou six mètres, au cas où j'aurais fait du bruit. Il regarda à nouveau autour de lui. Au cas où un cuisinier serait caché dans son four ? Je ris à voix basse. De mon point de vue, il avait vraiment l'air stupide. Mais je suppsoe que, dans une même situation, j'aurais réagi comme cela, ou pire. La seule personne présente dans la pièce, une jeune et jolie servante, nous apercevant, s'immobilisa, probablement pour ne pas risquer de faire bouger un objet et me sourit très joyeusement. Je lui rendis son sourire, sans remarquer qu'Alan avait décidé de rebrousser chemin d'un geste vif. Il me fallut m'écarter rapidement. Ce fut juste, je n'aurais pas eu le réflexe de me rendre immatériel. Alan fit un petit tour, passant par notre grande salle à manger et par quelques autres pièces proches.

— Ok, ça c'est pas normal...

C'était la première fois depuis son lever qu'Alan disait quelque chose. Bien sûr, c'était normal, il n'avait eu personne à qui raconter sa vie... Mais finalement, il parlait tout seul, pourquoi pas. Lorsqu'il revint dans la cuisine, il n'y avait plus personne, mais quelques brioches avaient été posées en évidence sur un meuble. Quelle gentille servante, il faudrait que je la félicite pour son application, à l'occasion. Alan, ne réalisant apparemment pas qu'elles n'étaient pas là auparavant — et, quelle naïveté, n'imaginant qu'elle eussent pu avoir été empoisonnées —, en attrapa une et se fit un café. Il repartit ensuite durant quelques minutes à la recherche de quelqu'un, bien sû sans succès. S'il avait su que, depuis le début, il n'était pas seul et qu'il avait déjà croisé un total de quatre personnes silencieuses au détour des couloirs.

— Ils se foutent de moi...

Je sentais une certaine colère monter en Alan, ce qui était normal. Cependant, et je ne pus que le féliciter mentalement pourv sa patience, il continua à chercher pendant une heure. Moi-même, retsai à le suivre afin de voir où il allait. Mais finalement, il n'avait pas visité une très grande partie du manoir et tournais beaucoup en rond. Sans doute était-il un peu perdu. Durant les recherches, deux serviteurs se joignèrent à nous pendant un moment, marchant à mes côtés, aussi silencieusement que moi. Alaaaan, tu es suivi de près par trois fantômes~ J'aurais voulu aller lui murmurer ça dans le creux de l'oreille, mais ça attendrait.

— Ca, c'est pas bon signe...

C'est ce que notre Invité déclara avec un long soupir. Il repartit vers sa chambre pour lire un livre, assez en colère sans doute. Comptait-il rester ? Ou essayer de partir ? Ce serait dans tous les cas amusant. Il en pourrait pas sortir, telle était la malédiction. D'abord, il lui faudrait trouver la sortie. Car, s'il trouvait une porte, elle pourrait t§rès bien mener à l'arrière du manoir, et non à l'avant. Ensuite, il faudrait sortir du domaine, ce qui était impossible, quelque soit le moyen employé. Et puis, même s'il parvenait à arriver dans la forêt, il devrait retourner au village et n'y serait pas avant la nuit. Il se perdrait donc et, avec un peu de chances, les loups abrégeraien t ses souffrances. Mais passer la grille était déjà irréaliste.
En pensant à cela, je reculai et heurtai une petite table sur laquelle reposait un vase. Celui-ci s'écrasa sur le sol de la chambre dans un grand bruit de acssure. Quand Aln lèverais les yeux, il verrai des morceux de porcelaine sur le sol et la table, se balançant encore doucement... Je m'étais vivement écarter, mais ne pouvais emp$echer notre Invité de voir cela. Qu'allait-il en penser ? Un vase peut tomber tout seul, s'il est posé en déséquilibre, mais une table nee peut se faire renverser comme cela, sans raison...


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 13 Nov - 18:30

Tout n'était que chaos et désolation en cette demeure. Que de cadavres en cette salle aux murs à la tapisserie déchirée et tachée de sang. Les meubles fracassés témoignent de la lutte qui eut lieu en cette salle. Le jeune homme aux yeux exorbités ne put que pleurer la disparition de ses proches. Il entendit un bruit puis l'un des soldats du duc se jeta sur lui, lance pointée en avant pour l'embrocher.

Tout se passa si vite, le jeune homme ne put espérer éviter l'assassin qui se préparait à tâcher un peu plus ses mains de sang...


CLINKS !

Alan sursauta et regarda à sa droite. Le vase aux teintes azurées était tombé il y a peu, ses éclats se balançant encore suite au choc. Alan se leva et les ramassa un par un. Etrange, rien n'avait percuté la table et il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir.

Finalement, il laissa les éclats par terre. Ca ne sentait absolument pas bon, cette histoire. Alan refit ses bagages en vitesse et se décida à partir. Il ne voulait plus rester ici.


<< Une étrange musique, un manoir sans âme qui vive et maintenant un vase qui tombe par terre. J'en ai ma claque, je prend le premier train et je rentre ! >>

Il avait prononcé tout haut ces paroles en espérant avoir une réponse. Chose vaine, évidemment.

Tentant de se remémorer le chemin emprunté la veille pour aller du hall jusqu'à sa chambre, Alan traversa salles et couloirs. Il erra ainsi pendant une heure ou deux, tournant en rond sans parvenir jusqu'au hall d'entrée. Il traversa cinq fois la salle à manger, huit fois la cuisine et retomba trois fois au moins sur sa chambre.

Enervé au bout de sa trentième irruption dans le couloir de sa chambre, selon ses souvenirs, Alan ouvrit la porte de sa chmbre, jeta sa valise sur le lit et ressorti du couloir en hurlant à plein poumons.


<< OK, VOUS VOUS ETES BIEN MARRES ? MAINTENANT J'EN AI RAS LE CUL ! SORTEZ DE VOTRE PLANQUE ET FOUTEZ VOUS DE MA POIRE AUTANT QUE VOUS LE VOUDREZ ET EXPLIQUEZ MOI CE QUE VOUS VOULEZ DE MOI ! >>

*Et comment ça se fait que j'aie tourné en rond en prenant à chaque fois un chemin différent alors que j'avais la quasi certitude que c'était le chemin pour l'entrée.*
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 11:31

[Désolée, je ne suis pas sûre que ce sois très bien écrit. En fait, ça ne m'arrive presque jamais, mais moi-même, je ne sais aps trop ce que j'aurais fait à la place de Drew... Ca a donc été difficile à écrire. J'espère que ça te convient quand même... J'espère aussi que ce n'est pas trop long à ton goût.]


C'était évident. Tout de suite, ses yeux se levèrent de son livre. Tout d'abord, il tourna son visage vers les éclats de porcelaine bleutés. Ensuite, il se leva lentement, se baissa et commença à les rassembler en un petit tas. Pour le moment, les choses avaient l'air de bien se passer, ce qui me rassura. Mais soudainement, Alan stoppa son mouvement et se releva, laissant sur le sol le petit tas azuré. Il sembla hésiter un moment, immobile, puis, en quelques secondes à peine, il remit toutes ses affaires dans sa valise. Il l'attrapa alors vivement et partit vers le couloir. Juste devant la porte, il s'arrêta un moment.

— Une étrange musique, un manoir sans âme qui vive et maintenant un vase qui tombe par terre. J'en ai ma claque, je prend le premier train et je rentre !

Bon, d'accord, je devais avouer que tous ces petits détails pouvaient être un peu... déplaisants. Mais c'était comme ça... Nous n'y pouvions rien...
Mais... Il y avait quelque chose qui commençait à m'inquiéter... Je ressentais une certaine peur. C'était le même sentiment que lorsque j'avais rencontré Alan, la veille. Il m'avait tout d'abord semblé inquiétant, dur et dangereux. Cette impression m'était vite passée, je le trouvais ridicule, stupide, désagréable certes, mais pas spécialement menaçant. Mais à présent, cela revenait en moi... J'avais l'impression qu'il possédait une force terrible, qu'il pourrait me faire du mal.
Alan était sorti, sans doute à la recherche de la sortie du manoir, mais je n'y avais pas vraiment fait attention. Je m'étais laissé tomber, assis, sur son lit. J'étais comme mort de peur. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi sa simple colère me mettait dans cet état, mais c'était réel. Pourtant, je savais que personne ne pouvait me faire de mal. Ceux qui se souvenaient de cette mort atroce savaient ce qu'était la peur et la douleur. Et qui de mieux pour se souvenir de cela que nous ? On ne pourrait plus me faire du mal à présent, c'était terminé depuis quelques années déjà...

Tout à coup, la porte fermée s'ouvrit et la valise vola vers moi, qui me tenais toujours sur le lit. Je l'évitai de justesse et sortit de mes sombres pensées. Combien de temps s'était écoulé depuis le départ d'Alan ? Combien de temps étais-je resté, immobile ? J'ignorais tout cela. La haine se faisait voir sur le visage du jeune homme qui me faisait face et n’avait apparemment pas trouvé le chemin pour rentrer chez lui. Au fond, j’aurais sans doute préféré qu’il s’en aille et que je ne le renvoie pas. J’étais toujours aussi nerveux et effrayé. Je ne savais que faire pour qu’il se calme. J’imaginais déjà ce qu’il se passerait lorsque le soleil se coucherait… Ce serait atroce… Il nous faudrait nous cacher. S’il nous trouvait, que ferions-nous ? J’allais l’air d’un enfant, terrorisé par l’ogre qui risquerait de venir le dévorer. Mais à mes yeux, c’était un peu ce qu’il se passait…
Alan, sortit dans le couloir, hurla tout à coup.

— OK, VOUS VOUS ETES BIEN MARRES ? MAINTENANT J'EN AI RAS LE CUL ! SORTEZ DE VOTRE PLANQUE ET FOUTEZ VOUS DE MA POIRE AUTANT QUE VOUS LE VOUDREZ ET EXPLIQUEZ-MOI CE QUE VOUS VOULEZ DE MOI !

Ca devenait vraiment dangereux, pensais-je. Il fallait trouver une solution, et vite ! Je nous imaginais déjà tous, domestiques et maîtres de la maison, passer la nuit cachés dans des armoires… Au pire, nous pourrions aller dans la forêt, ou dans le jardin, ou dans nos tombes. Quelque part, mais pas ici.
Je voyais plusieurs moyens d’interagir avec Alan, mais aucun n’était une solution. Il resterait aussi énervé, s’il ne devenait pas fou de rage…
Nous pourrions lui bloquer la route. Nous pourrions lui faire peur en jouant avec la lumière — ce qui était très amusant en temps normal — ou en faisant bouger les objets. Nous pourrions lui dire la vérité… Mais cela n’arrangerait rien. Il me fallait trouver de l’aide. Je sortis donc également de la chambre, passai à côté d’Alan, qui se tenait au milieu du couloir et me mit à courir vers une autre pièce. Peut-être entendrait-il mes pas, peut-être que non. Peut-être cela l’énerverait-il, peut-être cela l’inquièterait-il.
Je m’étais donné une minute et demi pour trouver quelqu’un. Cela suffirait, Alan ne ferait rien en si peu de temps. Du moins, c’est ce que je supposais.

Si la situation n’avait pas si mal tourné, j’aurais dit que c’était mon jour de chance car je rencontrai très rapidement une femme et un homme de chambre, s’apprêtant probablement à venir nettoyer la chambre de notre Invité — si on pouvait toujours l’appeler ainsi —. Rapidement, je leur expliquai le problème et ils semblèrent ravis de pouvoir m’aider. Nous revînmes donc tous les trois vers l’endroit où se trouvait le garçon énervé, tout en réfléchissant. Il paraissait ne pas avoir bougé, se tenant dans l’embrasure de la porte, comme attendant une réponse. Il espérait sans doute que quelqu’un sortirait de derrière un rideau, avec un grand sourire et une jolie somme d’argent. "Félicitations, vous avez gagné dix mille livres sterling !" N’était-ce pas pour cela qu’il avait crié ? Ou simplement parce qu’il s’inquiétait et voulait une explication.
Quoi que nous puissions faire, il nous torturerait une fois la nuit tombée. J’étais sûr qu’il en serait capable. Peut-être devrions-nous le menacer ?

— Et si nous lui écrivions un mot ? Pour le faire patienter un peu…

J’avais prononcé ces mots à voix basse, à l’intention de mes deux complices, qui semblèrent approuver, puisque nous n’avions aucune autre idée. Les choses se passèrent vite, en quelques secondes seulement.
Un bruit sourd parvint de l’intérieur de la chambre, où la table, sur laquelle reposait tout à l’heure le vase, venait de tomber au sol, rejoignant les éclats de porcelaine bleue. Sur le sol, se trouvait à présent une feuille de papier. Sur celle-ci, pendant que mes acolytes faisaient tomber la table de bois verni, j’avais écrit les mots suivants.

"Ne pose aucune question.
Ne te fais pas d’inquiétude.
Tu nous verras dès ce soir.
En attendant, essaye de te calmer un peu."

C’était mystérieux, ridicule, et cela nous causerait des problèmes. Enfin, c’était à mon père de s’occuper de ce genre de problème, pas à moi ! Il était évident que ce message ne ferait qu’énerver encore plus Alan… Puisqu’il savait qu’il y avait quelqu’un… A moins que ce message eût été écrit auparavant, sans qu’il en le voie…
Mais, il n’y avait aucun espoir, aucune solution. Tout finirait par nous retomber dessus. Au plus tard, au coucher du soleil.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 12:04

Rien, le silence absolu. Évidemment, ça aurait été trop demandé d'avoir une réponse, même un rire étouffé. Énervé, Alan recommença une fouille rapide des environs, bien vaine. Ceci fait, il retourna au pas de la porte de sa chambre et attendit un peu.

BLAM !

A l'audition du bruit, Alan retourna dans la chambre. Le bureau était renversé et un message a été laissé à son intention :

"Ne pose aucune question.
Ne te fais pas d’inquiétude.
Tu nous verras dès ce soir.
En attendant, essaye de te calmer un peu."

Première certitude, le message n'était pas là quand il a fait ses valises. Deuxième certitude, la table n'est pas tombée toute seule. Alan examina les murs et le sol en quête d'un passage secret quelconque, mais sans succès.

<< « Tu nous verras dès ce soir »... yen a qui veulent mourir... >>

Bridant sa haine, Alan ouvrit sa valise d'un coup de pied et en tira une petite pierre à aiguiser. Ceci fait, il sortit son canif et aiguisa sa lame. Il n'aimait vraiment pas la situation actuelle et s'il fallait se défendre, autant que la seule arme qu'il avait sous la main soit assez tranchante en attendant de trouver un truc pour le remplacer comme un candélabre ou simplement une chaise.

Quoi qu'il en soit, dès qu'il aura trouvé ces enfoirés, il allait leur en mettre une dans la gueule. Non seulement ils avaient le culot de le laisser seul dans ce manoir, mais en plus ils se foutaient ouvertement de sa gueule. Il n'avait pas déménagé pour rien, il y a cinq ans. Plus jamais il ne voulait qu'on se moque ouvertement de lui. Si les mots n'ont jamais su le sauver, les armes seront désormais son bouclier.

Une fois qu'il jugea la lame assez tranchante, il la rangea dans sa poche et replaça la pierre à aiguiser dans sa valise avant de reprendre sa lecture en attendant tranquillement le soir. Rien n'améliorait son humeur. Pire, se savoir observé l'agaçait. Pourquoi diable le laissaient-ils poireauter ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 13:35

Dès que le bruit parvint à ses oreilles, Alan s’engouffra à l’intérieur de la chambre, cet air haineux toujours planté sur son visage. Par réflexe, je m’écartai, comme pour me protéger. Evidemment, il remarqua tout de suite le mot que je lui avais laissé et il le ramassa, sans vraiment faire attention à la petite table renversée. Il le lut, lentement, et son regard changea encore. J’eus alors la certitude d’avoir fait une énorme bêtise… Je pensais que la situation ne pouvait pas vraiment empirer mais en fait… C’était possible. Et c’était ce qu’il était en train de se passer.
Alan se mit alors à examiner le sol et les murs très consciencieusement, les sourcils froncés. On aurait dit un chien agressif près à bondir et à tuer. Un animal sauvage, c’était ce à quoi il ressemblait. On aurait presque pu croire voir ses lèvres retroussées… Comme des babines. Ils emblait à présent avoir fini son inspection de la pièce. Sa réaction serait sûrement assez mauvaise…

— « Tu nous verras dès ce soir »... yen a qui veulent mourir...

Quand je disais mauvaise, je m’attendais à quelque chose de mon grave tout de même. Attendez deux secondes là ! Il voulait nous tuer !? Pour le peu de mal que nous lui avions fait ? On ne pouvait même pas vraiment appeler cela du mal. Je n’étais pas non plus l’instigateur de toute cette histoire. Enfin, la responsabilité ne revenait pas qu’à moi. Bien sûr, il ne pouvait pas nous tuer, mais ces mots m’effrayaient plus qu’ils n’auraient dû. Repenser à ma mort, cela faisait mal, cela faisait peur.
D’un coup de pied, Alan ouvrit sa valise et attrapa un objet que je ne pus pas identifier immédiatement.

— Mary, il veut nous tuer… C’est atroce, même si c’est impossible… Que faire ?

J’avais chuchoté cela à la femme de chambre, bien que l’homme avec nous fût concerné aussi. Ils avaient tous deux compris la situation et avaient remarqué mon état de peur. Un bruit retentit dans mon dos. Une lame qu’on aiguise, lentement, avec cruauté. Si cela avait été possible, mes cheveux se seraient dressés sur ma tête. Cela empirait vraiment !

— Monsieur, je en sais pas ce qu’il est possible de faire pour calmer notre Invité… Il semble être devenu incontrôlable.

C’était l’homme de chambre qui avait parlé, moins inquiet que moi, visiblement. Mes deux compagnons paraissaient pouvoir se maîtriser bien mieux que moi, même si leur regard trahissait une légère inquiétude. Pensaient-ils eux aussi à ce qu’il se passerait ce soir ? Lorsqu’Alan se jetterait sur nous pour nous assassiner froidement. Sans doute. Alan avait terminé, il avait repris sa lecture, comme si rien ne s’était jamais passé. Seule la table renversée et le vase brisé montrait que la matinée n’avait pas été très joyeuse.

— Au point où nous en sommes, nous ne pouvons plus faire grand-chose je pense… Essayer de lui parler ? Cela serait stupide, je suppose. Mais s’il en est arrivé à vouloir nous tuer, peut-être veut-il mieux s’adresser à lui. On ne me pardonnerait jamais si je lui révélais la vérité, et je ne veux aucun ennui supplémentaire avec Père. Ce garçon n’en vaut pas la peine. Après tout, si ça se trouve, il nous entend murmurer depuis tout à l’heure…

Je pris alors une grande inspiration et m’approchai doucement d’Alan, passant à travers une table au passage. Mieux valait se rendre immatériel, si je voulais l’approcher discrètement. Finalement, je me mis à côté de lui, qui lisait. Son couteau était dans sa poche. Je m’approchai de son oreille, doucement.
De toutes manières, il ne pourra rien me faire, me rassurai-je. Il ne me voit pas, il ne peut pas me toucher et je suis mort. Un léger rictus vint déformer mes lèvres. Nous en pouvions rien faire… Je retins mon souffle et parlai doucement dans le creux de son oreille.

— Alan.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 13:47

Désolé, c'est court mais vraiment tu m'as pas laissé grand chose pour répondre ^^'

Fuir ? Oui mais pour aller où ? Il avait bien de la chance d'avoir survécu et ses côtes le faisaient atrocement souffrir. Fan avait bien du mal à se déplacer sans souffrir le martyr alors pouvait-il vraiment se déplacer seul à travers ces vastes contrées ?

<< Alan. >>

L'intéressé leva les yeux de son livre et tourna la tête vers là d'où venait le bruit, c'est à dire à même pas deux millimètres de son oreille à en juger la puissance du souffle qui accompagnait la voix, mais rien, toujours rien. Il fixa la porte ouverte. Il a du rêver. De toutes façons, il ne devait pas les voir avant ce soir...

Cette voix ressemblait à celle du jeune homme qui est allé le chercher la veille. Elle était tremblante, comme s'il était tendu voir apeuré.


<< Soit ils continuent de se foutre de ma gueule, soit j'ai rêvé... et j'aimerais bien être en plein rêve, justement... >>

Rebaissant les yeux vers son livre, Alan poursuivit sa lecture. A quoi bon s'inquiéter ? Ce soir, il les verra et leur fera payer cette mauvaise farce avant d’exiger qu'on le raccompagne à la gare...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 15:37

[Oui, je sais, désolé... J'ai hésité à allonger mon texte mais finalement, je ne l'ai pas fait... C'est ma faute... ^^"]


Alan leva les yeux tout de suite. J'avais l'impression qu'il était un peu plus calme à présent... Mais il fallait se méfier, c'était peut-être juste une impression. Il tourna doucement la tête et son visage se trouva à quelques centimètres su mien seulement, c’est pourquoi je retins à nouveau ma respiration. Mon souffle pourrait me trahir après tout… Et puis, ne pas respirer n’était pas un problème, je n’en avais pas besoin. Son regard sembla un instant croiser le mien. M’avait-il vu ? Avait-il remarqué une forme un peu floue juste à côté de lui ? Pendant un moment, je le crus et m’inquiétai. Les deux serviteurs, à l’autre bout de la pièce semblèrent eux aussi se poser des questions… Mais finalement, cela s’avéra n’être qu’une impression.
Lorsqu’Alan tourna son regard vers la porte grande ouverte, il sembla réfléchir un instant. Pendant ce bref instant, je fis un signe silencieux aux deux autres. Ils pouvaient partir. Après tout, ils avaient à faire. Ils sortirent donc, me saluant respectueusement, ne touchant pas la porte et la laissant donc grande ouverte.

— Soit ils continuent de se foutre de ma gueule, soit j'ai rêvé... et j'aimerais bien être en plein rêve, justement...

Il fallait que je me lance. Je ne savais pas trop quoi dire, mais il faudrait trouver avant qu’Alan ne s’énerve encore plus. Je pris mon courage à deux mains et me repenchai vers l’oreille d’Alan.

— Ce n’est pas parce que tu ne nous vois pas que nous ne sommes pas là. Fais un petit effort d’imagination seulement.

Il allait réellement penser rêver, non ? C’est ce qui semblait le plus réaliste. La journée qu’il était en train de vivre était à priori trop particulière pour être la vraie vie. Il ne pouvait s’agir que d’un rêve. C’est ce que n’importe quel être vivant censé se serait dit. La chambre était plongée dans un clame si solennel que l’idée de rêve se voyait encore renforcée. Personne n’y aurait cru… C’était peine perdue. Je me relevai et m’écartai d’Alan, un instant, pour réfléchir. Puis, finalement, sans trop savoir pourquoi, je repris ma matérialité. Oui, j’avais le risque de me prendre un coup… Mais ça valait peut-être la peine. Je revins vers lui et très doucement, je posai ma main sur son avant-bras qui était posé sur l’accoudoir du fauteuil. Ensuite, je me retirai du chemin, préférant évitant un réflexe malheureux de sa part. Pouvait-il continuer à croire à un rêve ?


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 18:27

<< Ce n’est pas parce que tu ne nous vois pas que nous ne sommes pas là. Fais un petit effort d’imagination seulement. >>

Une fois encore, Alan tourna la tête. Toujours rien. Faire un effort d'imagination ? Est-ce qu'il s'agirait de fantôme ? Bon, ça y est, c'était officiel, il rêvait ! Vivement le réveil dans son lit bien douillet de son appart.

Reportant encore une fois son attention sur son livre à priori imaginaire, il dut le lâcher une seconde plus tard quand il sentit une main se poser sur son avant bras. Premier réflexe, balancer un coup de poing qui s'acheva dans le mur et creusa un trou dans la tapisserie. Sur le coup, il sentit une violente douleur et agita la main en grimaçant puis fit craquer ses jointures. Rien de cassé si ce n'est le mur.

On disait que se pincer permettait de déterminer si on rêvait ou non. Donner un coup de poing dans le mur devait être de même envergure et il ne s'était toujours pas réveillé. Deviendrait-il fou ? Bon, autant jouer le jeu.


<< Hé, gamin... vous attendez quoi, de moi ? >>

Il sera simple au bout de quelque jours de déterminer s'il rêvait, était fou ou si tout était bel et bien réel. Mais entre la maison sans issue, les voix, la main invisible et la musique, la réponse semblait être d'or et déjà donnée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 14 Nov - 19:36

J'avais bien fait de m'écarter, car un poing fermé vola en ma direction et alla s'écraser sur le mur. Mais il avait des réflexes lui ! Il n'empêche que, c'est pas parce qu'on s'en quelque chose sur son bras qu'on attaque comme ça... Sinon, ça derait vraiment dangereux... Peut-être était-ce parce qu'il était tendu... Il devait avoir mal en tous cas, Alan. Moi, à sa place, je souffrairais énormément... Mais en fait, moi, à sa place, je n'aurais aps frapper un mur inocent et qui était si joli avant de se faire défigurer.
Enfin, il se mis à parler, sans prévenir.

— Hé, gamin... vous attendez quoi, de moi ?

Gamin. Quel irrespect. Jamais je en pourrais apprécier cette personne. Jamais.
Je soupirai doucement. La situation ne s'arrangeait pas vraiment.

— Je ne peux rien dire, je te l'ai déjà dit. Tu finiras par découvrir la vérité, soit par toi-même, soit parce que quelqu'un t'avouera tout.

Non, ça n'allait pas lui faire plaisir. Pas du tout. Mais je ne pouvais pas lui expliquer, je n'avais pas le droit. J'enchaînai immédiatement.

— Ce que je veux te dire, c'est, premièrement, que tu devrais te calmer un peu. La seule chose que tu vas réussir à faire, c'est t'attirer des ennuis.

Nous attirer des ennuis, à tous. Mais je ne mentais pas vraiment, puisqu'au final, il serait dans le pétrin. La chambre semblait moins calme à présent. Dehors, un oiseau chanta. Pourtant, ici, derrière les murs épais et els rideaux brillants, c'était différent. Dehors, c'était la vie ; ici, c'était la mort. Partout. Mais ce chant léger et joyeux, ce son revenu dans la pièce nous disait que le rêve était passé. Tout était terminé et était à présent la réalité.

— Deuxièmement, nous ne pourrons nous voir qu'à partir de ce soir, pas avant. Tu pourras me voir, les domestiques aussi. C'est ainsi que vont les choses.

Que pouvais-je dire d'autre ? Rien. Il n'y avait rien que je puisse dire et qui contenterait Alan.
Je me redressai et marchai vers une étagère où était posée une horloge. Seize heure quarante-deux.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —


Dernière édition par Drew W. Northwoods le Lun 15 Nov - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Lun 15 Nov - 19:06

La encore, c'est vraiment court, désolé ><

<< Je ne peux rien dire, je te l'ai déjà dit. Tu finiras par découvrir la vérité, soit par toi-même, soit parce que quelqu'un t'avouera tout. >>

Alan agita la main à l'endroit d'où émanait la voix. Rien, toujours.

<< Ce que je veux te dire, c'est, premièrement, que tu devrais te calmer un peu. La seule chose que tu vas réussir à faire, c'est t'attirer des ennuis.
- Tiens donc, je suis pas déjà en plein dedans ?
- Deuxièmement, nous ne pourrons nous voir qu'à partir de ce soir, pas avant. Tu pourras me voir, les domestiques aussi. C'est ainsi que vont les choses.
- Bien sur, ce soir... et vous comptez vraiment vous montrer ou juste poser des photos de vous sur la table de chevet ? >>

Alan soupira et regarda sa montre. Il était environ cinq heures moins vingt... d'ici deux heures il fera nuit noire.

Soupirant, Alan recommença à lire son bouquin, espérant ne plus être dérangé d'ici ce fameux soir où tout devrait lui être expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Lun 15 Nov - 20:43

[Pas grave, je saurai répondre quand même. =) ]


— Tiens donc, je suis pas déjà en plein dedans ?

— A ton avis ? Si ceci étaient réellement des ennuis, je ne serais pas en train de t'en parler.

La réponse ne s'était pas faite attendre, je n'avais même pas réfléchi. S’il avait pu me voir, il aurait forcément remarqué mes sourcils froncés, mes yeux rougies par la colère et mon regard sombre. Mais il ne s'y serait évidemment pas intéressé. Je n’appréciais pas son comportement. Comment pouvait-il se montrer si stupide et arrogant ? C’était juste insupportable. Au moins, je me sentais un peu plutôt détendu. Cela n’allait peut-être pas durer, mais pour le moment, je me sentais en confiance. Vis-à-vis de ma famille et vis-à-vis d’Alan. Enfin, plus ou moins…

— Bien sur, ce soir... et vous comptez vraiment vous montrer ou juste poser des photos de vous sur la table de chevet ?

Devait-il en permanence être grossier ? Où l'avait-on éduqué ce garçon ? J'étais plus jeune que lui mais bien mieux élevé. A vrai dire, lui répondre m’agaçait, mais je n’avais pas vraiment le choix.

— J'étais là hier soir, non ? Je ne sais pas qui viendra te voir, mais si tu insistes, je peux toujours t'ammener des serviteurs ! Comme ça, au moins, tu ne pourras pas te plaindre !

Alan regarda l'heure et recommença à lire, comme si rien en s'était passé. D'un geste empli de colère, je claquai la porte et celle-ci se referma dans un claquement sec. Puis, je ne dis plus rien.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Lun 15 Nov - 20:56

<< A ton avis ? Si ceci étaient réellement des ennuis, je ne serais pas en train de t'en parler.
- Pour toi c'est peut être normal, mais pour ma part je ne considère pas que parler tout seul et être enfermé dans un manoir où toute sortie est inexistante soit une situation des plus confortable. >>

Ce rêve était des plus ennuyeux. A quand le réveil ?

<< J'étais là hier soir, non ? Je ne sais pas qui viendra te voir, mais si tu insistes, je peux toujours t'ammener des serviteurs ! Comme ça, au moins, tu ne pourras pas te plaindre !
- Mouais, ça sera toujours ça de gagné. >>


Un bruit de pas énergique se fit entendre, se dirigeant vers la porte. Sans attendre, Alan se leva pour le suivre. La porte claqua. Presque aussitôt, Alan la rouvrit et donna des coups au hasard, sans être certain de toucher quoi que ce soit vu que c'était invisible.

<< Un fantôme, hein ? Décidément, faut que j'arrête les livres sur le paranormal, ça engendre des rêves plutôt désagréables.... >>

Lutter contre un ennemi invisible était risqué, surtout dans un rêve... bah au moins il s'en sortira vivant en attendant le réveil...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Jeu 18 Nov - 19:28

Comprenait-il vraiment tout, cet Alan ?

— Pour toi c'est peut être normal, mais pour ma part je ne considère pas que parler tout seul et être enfermé dans un manoir où toute sortie est inexistante soit une situation des plus confortable.

— Je ne me rappelle pas avoir nommé la situation normale. J’ai juste dit que si les choses continuaient comme ça, je en pourrais rien faire pour toi et tu te retrouveras dans les ennuis jusqu’au cou.

Je ne souhaitais pas aider Alan. Je n’en avais aucun envie. Si je lui prodiguais mes conseils peu utiles, c’était uniquement pour moi. Peu importe ce qui lui arriverait. Si je pouvais ne plus jamais voir cette personne désagréable, grossière et inquiétante, je serais très heureux. Cependant, je savais que rien n’irait pour moi si je n’aidais pas un peu cet homme, pour le moment. J’avais conscience du fait qu’en en apprenant trop, il pourrait devenir dangereux, bien qu’en réalité il le fût déjà. Il pouvait, à tout instant, découvrir des choses compromettantes. Et pour couronner le tout, c’était justement son but. Il voulait savoir et comprendre, ce que nous ne pouvions pas lui permettre.

— Mouais, ça sera toujours ça de gagné.

Dès qu’il eut terminé de dire cette phrase, oh combien intéressante, il se leva. Il marcha alors rapidement vers la porte et la ferma violemment. Devais-je lui dire qu’avant d’être sa porte, c’était la mienne ? Que je détestais voir une porte ouverte sur le couloir ? Que ce qu’il venait de faire était plus que grossier ?
Devais-je lui faire payer le fait d’avoir essayer de me frapper ?
La dernière réponse était un oui. Il ne m’avait pas touché, bien sûr, mais je lui ferais payer ça. Je lui ferais connaître l’horreur.
Je lui ferais regretter de m’avoir sous-estimé et insulté depuis le début.

— Je lui ferais connaître la mort.

Un murmure presqu’imperceptible. Ou pas, c’était à voir. Il avait peut-être de bonne oreille.

— Un fantôme, hein ? Décidément, faut que j'arrête les livres sur le paranormal, ça engendre des rêves plutôt désagréables....

Je sursautai à l’entente de ces mots. Pour deux raisons.
La première était l’emploi du mot fantôme. Avait-il compris, bête comme il était ? Avait-il réalisé ? Avait-il pu apercevoir la vérité cachée au fond de ce sombre manoir ?
La deuxième raison était l’emploi du mot rêve. Il pensait… Rêver ? Si oui, c’était merveilleux.

— Ooooh... Tu penses que je suis un fantôme ? Ou alors tu penses que tu es au milieu d’un rêve ? Ou alors, tu penses que tu es en train de rêver que je suis un fantôme ?

S’il était persuadé de rêver, je pourrais encore nous sauver. Pas seul, mais je pourrais. Il suffirait de l’endormir et alors… Ce serait parfait.




Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —


Dernière édition par Drew W. Northwoods le Jeu 18 Nov - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Jeu 18 Nov - 20:04

<< Je lui ferais connaître la mort. >>

Alan tendit l'oreille. Il avait entendu le mot « mort » mais c'était tout. Ils allaient le tuer ? Qu'ils essayent...

<< Ooooh... Tu penses que je suis un fantôme ? Ou alors tu penses que tu es au milieu d’un rêve ? Ou alors, tu penses que tu es en train de rêver que je suis un fantôme ? >>

Le ton employé mêlait ironie, inquiétude et espoir... et une fois encore, il n'y avait rien de là où émanait la voix, ce qui troubla Alan.

<< Ce que j'en pense, c'est que si c'est un rêve, il dure depuis trop longtemps donc je suis peut être mort. Si c'est la réalité, ça m'effraie un peu d'avoir affaire à du paranormal... enfin bon, l'histoire de fantôme me semble être la situation la plus vraisemblable malgré l'absurdité de la chose. >>

Alan retourna dans la chambre puis repris son livre. Inutile de paniquer, ça ne servirait à rien. Un fantôme immatériel ne peut rien contre lui et Drew avait la carrure d'une crevette. S'il parvenait à le frapper, il suffirait de répliquer et lui planter le couteau dans une partie du corps pour l'intimider. Bon ok, lutter contre un ennemi invisible ne serait pas chose aisée, donc il faudra ne pas se fier à sa vue et uniquement à ses autres sens. Enfin, pourquoi penser qu'il allait tenter de le tuer maintenant ? Il y avait une bonne raison pour qu'on l'aie fait venir ici et il sera sans doute plus utile vivant plutot que mort...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 20 Nov - 10:57

— Ce que j'en pense, c'est que si c'est un rêve, il dure depuis trop longtemps donc je suis peut être mort. Si c'est la réalité, ça m'effraie un peu d'avoir affaire à du paranormal... enfin bon, l'histoire de fantôme me semble être la situation la plus vraisemblable malgré l'absurdité de la chose.

Effectivement, j’étais coincé, avec un gros problème sur les bras. Nous ne pouvions pas nous permettre d’avoir un Invité qui, dès le lendemain de son arrivée, avait compris que nous étions des fantômes. Bien sûr, au bout d’un moment, les choses seraient devenues claires dans son esprit, mais là… c’était juste impossible. C’était intolérable.
Finalement, Alan repartit vers son fauteuil, d’un air las. Il reprit son livre et recommença sa lecture, tranquille.

— C’est vrai, une histoire de fantôme est un peu… ridicule.

Il ne dormirait pas. Je profitai de la porte encore ouverte pour m’éclipser discrètement. Je priai pour qu’il ne remarque pas tout de suite mon absence. Cela rendrait la chose encore moins simple.
Aurais-je des problèmes si j’utilisais notre hypnotisante musique pour l’endormir ? Je n’avais pas le droit, je me ferais peut-être gronder par Père, mais ce n’était pas si grave. Je lui expliquerais que je n’avais pas eu le choix, que l’Invité nous aurait causé de gros ennuis.
En cette saison, la nuit tombait tôt, heureusement. Vers dix-sept heure, le soleil serait couché. Il me restait donc dix minutes avant d’être complètement visible. Pendant ce laps de temps, je mettrais en route la musique, trouverais de l’aide au près de mes domestiques — encore une fois — mettrais tout en place.
Un tintement léger et cristallin envahit toute la maison. Sans doute beaucoup étaient-ils étonnés. Mais ils y étaient insensibles, pas de problème. Seuls les vivants étaient sous l’emprise de ce son.




Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —


Dernière édition par Drew W. Northwoods le Sam 20 Nov - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 20 Nov - 12:24

Une fois de plus, c'est court, désolé -_-

<< C’est vrai, une histoire de fantôme est un peu… ridicule. >>

Pour toute réponse, Alan n'émit qu'un grognement dédaigneux. Il espérait pouvoir lire en paix désormais...

Un chapitre plus tard, un son familier retentit, une musique envoutante et légère.


*Encore ?*

Alan ferma son livre et se leva mais retomba aussitôt sur le fauteuil, pris d'une intense fatigue.

*C'est eux qui font ça...*

C'était tellement évident que le gamin y était pour quelque chose... mais pourquoi s'en faire ? Profitons en ! Non, ils vont me faire quelque chose ! Et alors ? Que peuvent-ils bien faire ? Me tuer, par exemple... Eh bien comme ça, tu n'auras plus à te soucier des tracas de la vie !

Alan faiblit un peu plus et s'endormit finalement, fatigué de lutter.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 20 Nov - 13:11

[Pas de problème, mon message n'était pas très long non plus]


Lorsque je revins, accompagné de trois domestiques, je passai ma tête au coin de la porte afin de vérifier qu’Alan dormait. En effet, nous étions tous redevenu visibles à présent et il fallait faire attention. Le jeune homme semblait s’être rapidement assoupi. Il était dans son fauteuil, son visage n’exprimait plus rien. On aurait presque pu croire qu’il était mort, si sa faible respiration ne soulevait pas doucement sa poitrine, suivant un rythme léger. Son livre était tombé par terre. Plus rien ne bougeait dans la pièce. Je demandai à mes domestiques d’attendre à l’extérieur, sans bruit, pendant que j’observais la pièce. Il fallait se rappeler des moindres détails. Que s’était-il passé tout d’abord ?
La première chose, c’était le vase. Ensuite, Alan avait fait sa valise. En troisième position, venait la chute de la table. En dernier lieu, venait le mur abimé. Ces quatre choses étaient les événements de la journée.
Je ressortis et appelai mes assistants. Ce ne serait pas parfait, mais ça nous permettrait de gagner du temps. En quelques minutes à peine, tout fut arrangé.
Les éclats de porcelaine bleue avaient été ramassés soigneusement. La table avait été redressée. Nous avions pris dans une chambre inoccupée le même vase que celui qui avait été brisé et l’avions élégamment reposé à sa place.
Les habits d’Alan avaient été replacés dans les armoires. J’avais tant bien que mal tenté de me souvenir de l’endroit où il avait mis ses pantalons, ses sous-vêtements, ses objets divers, … En y pensant, j’avais eu de la chance d’avoir assisté au moment où il avait défait sa valise.
Nous avions aussi essayé de dissimuler les dégâts du mur.
Lorsque nous eûmes terminé, il était dix-sept heure trente-quatre. En effet, ce n’était pas parfait, mais ce n’était pas mal non plus. Nous sortîmes et je priai alors les domestiques de bien vouloir me laisser. J’entrai à nouveau dans la chambre et m’approchai de notre Invité...

— Alan ?

Je me tus un instant, lui laissant le temps de se réveiller.

— Alan, il est temps de se réveiller.

Supposant qu’il était sorti de son sommeil, je continuai, sans attendre une réponse.

— Nous avions décidé de te laisser tranquille, puisque tu semblais bien dans ta chambre. Mais, à présent, nous avons pensé qu’il était temps que tu te montres un peu.
Déjà, je m’excuse de notre part à tous. Nous avons été absents jusqu’environ midi… Je ne sais pas si tu t’en étais rendu compte… J’avais oublié de te prévenir que, durant la journée, nous sommes toujours tous très occupés. Soit, nous sommes au dehors du manoir, soit nous sommes dans nos chambres. Enfin, comme ça, tu le sauras.


Un magnifique jeu que celui-ci. Mon texte, répété bien à l’avance semblait pourtant naturel. On aurait simplement pu penser que, ayant été envoyé transmettre le message, je m’étais un peu préparé. J’attendis qu’Alan se manifeste alors pour montrer qu’il ne dormait plus.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Sam 20 Nov - 16:50

<< Alan ? >>

Un léger grognement à peine audible émana de l'endormi.

<< Alan, il est temps de se réveiller. >>

Deuxième grognement, bien plus audible et des battements de paupières. Alan regarda le gamin puis la chambre. Le vase était intact, ses affaires rangées, la table debout et le trou dans le mur semble avoir disparu. Il avait rêvé ?

<< Nous avions décidé de te laisser tranquille, puisque tu semblais bien dans ta chambre. Mais, à présent, nous avons pensé qu’il était temps que tu te montres un peu.
Déjà, je m’excuse de notre part à tous. Nous avons été absents jusqu’environ midi… Je ne sais pas si tu t’en étais rendu compte… J’avais oublié de te prévenir que, durant la journée, nous sommes toujours tous très occupés. Soit, nous sommes au dehors du manoir, soit nous sommes dans nos chambres. Enfin, comme ça, tu le sauras.
>>

Alan laissa ses réflexions pour plus tard.

<< Tu aurais dû le dire plus tôt... >>

Il se redressa et se souvint d'un détail : Alan ne s'était jamais mit dans le fauteuil ! Il s'était toujours allongé sur le lit aux environs de midi et il bouquinait. Le livre était sur la table de chevet et lui dans le fauteuil. Quand il s'y était mis, dans son rêve, il avait entendu la même musique que lors de la venue... Ce n'était pas un rêve, alors... autant faire comme si de rien n'était.

<< Allez, allons voir les autres pour mettre les choses au point. >>
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   Dim 21 Nov - 17:02

[Je ne savais pas si je devais continuer. Si tu trouves ça trop court, je peux poursuivre un peu après l'entrée dans le bureau du père de Drew. Dis-le moi simplement.]


Dans son sommeil, Alan grogna plusieurs fois. Ses paupières battirent et, lorsqu’il ouvrit les yeux, il regarda tout autour de lui. D’abord, il me regarda moi, ensuite, il observa la pièce. Son regard passa successivement sur les différents objets que nous avions réparés. Le vase, la table, le mur, ses affaires rangées soigneusement dans l’armoire.
Il sembla avaler mon discours assez difficilement et je n’eus droit, pour toute réponse qu’à un :

— Tu aurais dû le dire plus tôt...

Comment aurais-je pu ? Je ne répondis rien. Tant pis pour lui.
Il se leva, encore empli de sommeil. Soudain, il s’arrêta. Il semblait avoir sursauté. Quelque chose dans son regard avait changé. Ses yeux traversèrent la pièce très lentement. Puis, il retrouva son calme et reprit son expression naturelle, toujours aussi désagréable. Je soupirai doucement. Cette histoire ne sentait vraiment pas bon…

— Allez, allons voir les autres pour mettre les choses au point.

Je savais que c’était une très mauvaise idée, mais je n’avais pas le choix. J’acquiesçai de la tête et lui fit signe de me suivre. Je me retournai et avançai jusqu’à franchir la porte de la chambre. Là, je me retournai pour le regarder.

— J’espère que mon père sera là et que tu pourras lui parler. Je ne tiens pas à ce qu’il t’arrive de mauvaises choses. Déjà que tu as dû passer la matinée tout seul…

Je souris d’un air gêné et repartit sans un bruit. Tout en marchant, je continuai à parler.

— Je suppose que tu pourras parler avec d’autres Invités, à l’occasion. Ca te divertira sans doute, pendant que nous ne sommes pas là.

Nous arrivâmes rapidement devant une haute porte de bois sombre. Au dehors, la nuit enveloppait tout. On ne voyait pas à dix mètres, bien qu’avec un peu d’habitude, je pouvais apercevoir la forme sombre des arbres. La lune éclairait nos pas et laissait passer ses rayons à travers les hautes fenêtres. Je ne bougeais plus, désignant simplement la poignée dorée de mon doigt fin.

— Si tu veux lui parler, c’est ici.




Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Contenu sponsorisé
I am






MessageSujet: Re: Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passez une bonne première nuit chez nous... | Alan Otoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Northwoods Manor † :: Quelques petites formalités... :: Nouveautés & Sections utiles :: La vieille armoire à archives :: Rp's usés-
Sauter vers: