AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 L'histoire qui n'en finit pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Lun 3 Jan - 12:38

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Lun 3 Jan - 12:58

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même...


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
avatarMy name is
Claire Williams
I am




Féminin

Messages : 60
Ton âge : 25

Tu es quoi ? : Invitée


Identité
† Qui es-tu ?: Invités
† Surnom: --
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Lun 3 Jan - 18:53

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombres de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Lun 3 Jan - 18:54

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombres de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveront peut être plus tard
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Claire Williams
I am




Féminin

Messages : 60
Ton âge : 25

Tu es quoi ? : Invitée


Identité
† Qui es-tu ?: Invités
† Surnom: --
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mar 4 Jan - 16:13

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombres de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveront peut être plus tard, je n'espérais pas, qu'il ne suive pas!
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mer 5 Jan - 5:38

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombres de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveront peut être plus tard, je n'espérais pas, qu'il ne suive pas! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Claire Williams
I am




Féminin

Messages : 60
Ton âge : 25

Tu es quoi ? : Invitée


Identité
† Qui es-tu ?: Invités
† Surnom: --
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mer 5 Jan - 12:47

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait règlé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demanda à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombres de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveront peut être plus tard, je n'espérais pas, qu'il ne suive pas! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mer 5 Jan - 16:52

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint…


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Jeu 6 Jan - 13:37

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Dim 9 Jan - 10:31

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce.


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Lun 10 Jan - 22:02

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mar 11 Jan - 12:19

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai...


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mar 11 Jan - 12:27

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris
dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui
animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me
sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon
pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce
vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et
reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais
marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les
nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste
n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la
longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour
dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La
dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il
y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs
et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce
les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout
cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en
finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en
direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une
autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que
tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je
choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque
j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand
même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs
afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue,
mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me
suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je
m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait
tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une
terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la
lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon
aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi,
près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et
c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents
jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je
reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
William C. R. Anderson
I am
a broken
a broken



Masculin

Messages : 427
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Un spectre ...


Identité
† Qui es-tu ?: Majordome fantôme ~
† Surnom: Will
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Sam 3 Mar - 13:46

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !
Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.
Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !
Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes ....


" Immortality is the best weapon against your soul. So you shoudn't wish for an endless world ..."
Ce que je cache ...

I talk with the #5e8747's color
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Sam 3 Mar - 13:52

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce que...


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Dim 18 Mar - 19:28


Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce que... un lapin blanc passa devant moi et lassa un objet que je ne reconnu pas tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
Drew W. Northwoods
I am
a so sweet but so naughty
a so sweet but so naughty



Masculin

Messages : 667
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Uuuh~ Je suis un fantôme, voyons !


Identité
† Qui es-tu ?: Héritier des Northwoods~ On dirait pas, hein ? ♥
† Surnom:
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Dim 18 Mar - 19:37


Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce qu'un lapin blanc passe devant moi et laisse un objet que je ne reconnus pas tout de suite. Il s'agissait d'un dé. Un dé très simple si ce n'est qu'il possédait tellement de faces qu'il avait l'air d'être une sphère. Mais c'était bien un dé. Je pouvais en effet déchiffrer une des minuscules faces sur laquelle était écrit...


Huhu, Drew écrit en #714298 ~


— La nuit est comme la mort. Elle ne prévient que quelques secondes à l'avance lorsqu'elle tombe. Où que l'on se cache, elle nous trouve. On ne peut lui échapper. —
Revenir en haut Aller en bas
http://northwoods-manor.bbactif.com
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Mar 20 Mar - 20:17

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce qu'un lapin blanc passe devant moi et laisse un objet que je ne reconnus pas tout de suite. Il s'agissait d'un dé. Un dé très simple si ce n'est qu'il possédait tellement de faces qu'il avait l'air d'être une sphère. Mais c'était bien un dé. Je pouvais en effet déchiffrer une des minuscules faces sur laquelle était écrit 124.
"124?!" m'écriais-je impressionné
J 'avais beau retourner la question, je ne voyais pas...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMy name is
William C. R. Anderson
I am
a broken
a broken



Masculin

Messages : 427
Ton âge : 23

Tu es quoi ? : Un spectre ...


Identité
† Qui es-tu ?: Majordome fantôme ~
† Surnom: Will
† Pour resumer, je suis ;:


MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Dim 17 Juin - 18:16

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce qu'un lapin blanc passe devant moi et laisse un objet que je ne reconnus pas tout de suite. Il s'agissait d'un dé. Un dé très simple si ce n'est qu'il possédait tellement de faces qu'il avait l'air d'être une sphère. Mais c'était bien un dé. Je pouvais en effet déchiffrer une des minuscules faces sur laquelle était écrit 124.
"124?!" m'écriais-je impressionné
J 'avais beau retourner la question, je ne voyais pas comment un dé pouvait contenir autant de chiffres...


" Immortality is the best weapon against your soul. So you shoudn't wish for an endless world ..."
Ce que je cache ...

I talk with the #5e8747's color
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Invité
I am
Invité





MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   Jeu 29 Nov - 18:59

Il était deux heure du matin, le manoir était vide et les souris dansaient. Il n'y avait aucun bruit, si ce n'est l'air de salsa qui animait tant ces rongeurs. Et c'est ce même air qui était parvenu à me sortir du lit.
Je m'étais levé, d'un air encore endormi, dans mon pyjama Bob l'éponge. Lorsque je trouvai enfin la source de tout ce vacarme, j'éteignis le poste radio qui ne captait que Nostalgie et reprit le chemin de ma chambre en trainant les pieds. J'en avais marre... Marre de toujours éteindre cet objet du diable !

Toutes les nuits, le même schéma se reproduisait. A croire que le scénariste n'était pas foutu de revoir son script ! C'était si lassant à la longue... Je décidais donc d'aller m'enfermer dans les toilettes pour dormir. Toutefois, celles-ci avaient besoin d'être nettoyées. La dernière personne y avait cuisiné des cookies sans rien ranger ! Et il y avait des traces de chocolat tout partout ! A croire que ces rongeurs et cette musique ne dérangeaient pas que moi. Ou peut être étaient-ce les rongeurs en question qui étaient la cause de tout ça ?
En tout cas, tout ceci commençait vraiment à m'énerver. Aussi, il fallait en finir au plus vite ! Dès que le soleil se fut levé, je partis en direction d'un magasin de maison : je n'aurais qu'à en choisir une autre dans les rayons, et tout serait réglé ! Enfin, j'espérais que tout ceci soit réglé, je n'en pouvais plus de tout ce bruit... Je choisis la plus belle, une villa, et je demandai à la visiter.

Lorsque j'entrai à l'intérieur, tout semblait parfait, mais je me méfiai quand même... J'essayais de remarquer s'il n'y avait pas ombre de rongeurs afin que je puisse être enfin tranquille. Pour l'instant, rien en vue, mais ils arriveraient peut être plus tard, j’espérais qu’ils ne me suivraient pas ! Une fois installé, tout allait pour le mieux et je m'assoupis sur mon lit... Je n'entendais rien, et cela me faisait tellement de bien, je n'y croyais presque pas !

Soudain, une terrible secousse fit trembler toute la chambre. La porte claqua et la lumière s’éteint… Paniqué, je pris mon peignoir, ma lampe torche et mon aspirateur à fantômes. Je me levai d'un bond et regardai autour de moi, près à attaquer tout ce qui bougerait dans l'ombre de la pièce. Et c'est la qu'apparurent ces paires d'yeux globuleux, ces dents jaunâtres, ces couinements si terrifiants... D'abord effrayé, je reculai... puis constatait que c'était juste ma vieille peluche mangée par les mites fluorescentes. Ouf... Tout allait bien. Ce n'était que mon imagination.

C'est du moins ce que pensais, jusqu'à ce qu'un lapin blanc passe devant moi et laisse un objet que je ne reconnus pas tout de suite. Il s'agissait d'un dé. Un dé très simple si ce n'est qu'il possédait tellement de faces qu'il avait l'air d'être une sphère. Mais c'était bien un dé. Je pouvais en effet déchiffrer une des minuscules faces sur laquelle était écrit 124.
"124?!" m'écriais-je impressionné
J 'avais beau retourner la question, je ne voyais pas comment un dé pouvait contenir autant de chiffres. Je le regardais précisément, et il se mit soudain à briller d'une lumière de plus en plus vive, et je dû fermer les yeux pour ne point être ébloui..
Revenir en haut Aller en bas
My name is
Contenu sponsorisé
I am






MessageSujet: Re: L'histoire qui n'en finit pas...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire qui n'en finit pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Northwoods Manor † :: Fun & Joy :: Flood :: On joue !-
Sauter vers: